Avertir le modérateur

mercredi, 27 août 2008

Faire de son chien un écolo : c'est possible !

419257386.jpgBien que les Américains ne consacrent aujourd'hui que 2% de leur budget à l'environnement, beaucoup possèdent un animal de compagnie. A travers lui, il leur est désormais possible d'agir en faveur de l'environnement. C'est la nouvelle idée que les clubs canins cherchent à promouvoir : le "Green Pet", c'est simple !

Jouets non toxiques, tissus en fibres naturelles, une alimentation saine ne sont que quelques pistes vers un chien "écologiste".

Corbett Marshall est le co-auteur d'un livre, déjà épuisé outre-Atlantique, "Ecodog", dans lequel de nombreux conseils pratiques, adresses et même recettes sont répertoriés : "Les gens sont très agréablement surpris par cet ouvrage. Nous avons des retours très positifs; cela leur permet d'avoir un comportement écologique, même avec leur animal, et la plupart ne pensait pas que cela fut possible", explique t-il.

"L'Ecodog" franchira t-il l'Atlantique pour prêcher le bon comportement en Europe ? Affaire à suivre !

Voici un lien vidéo vers un reportage de l'AFP à New York. Vous y verrez une représentante du club canin de Manhattan, ainsi qu'une interview de Corbet Marshall.

Visible sur Télé-Animaux.com

dimanche, 24 août 2008

La fin des J.O : y compris pour les animaux !

1646988899.jpg

 

Une otarie saute dans un cerceau au zoo de Hanovre, en Allemagne. Une image pour clore les Jeux Olympiques, puisque ce zoo vieux de 135 ans organise, parallèlement aux Jeux Olympiques des humains, les J.O des animaux !

(Photo National Geographic)

samedi, 23 août 2008

Le traiteur pour chien : ça existe !

167193500.jpgEn Seine-et-Marne, Jean-Michel Bailly est une personnalité locale. Surtout pour les propriétaires de chiens. En effet, ce "chef cuisinier" un peu spécial, tient étal quatre fois par semaine, au marché Gaillardon, à Melun, et à Saint-Fargeau Ponthierry et propose des "repas de qualité" spécialement conçus pour les chiens.

En fonction de la race de votre animal, des plats adaptés sont proposés, ainsi : boeuf, carottes, courgettes et riz basmati complet ou poulet, carottes, orge mondé complet, ou encore une déclinaison avec du mouton.

Garantis sans conservateurs et vendus sous vide, vous pouvez trouver ces "plats" au "Régal Canin" de Jean-Michel Bailly, qui officie également sur Internet (son site : http://www.regalcanin.fr). Les prix restent raisonnables :ainsi le menu chien adulte revient à 1,45 € les 300 grammes, ou encore 1€ les 12 petits gâteaux...

Interrogé par la locale du Parisien, ce chef cuistot pour chiens confie qu'il a "dans l'ensemble, beaucoup de remarques positives". En effet, le principe de faire de la "cuisine pour chiens" peut en choquer plus d'un, "quand des êtres humains ne mangent pas à leur faim".

Article complet sur Télé-Animaux.com

jeudi, 21 août 2008

Chat en colère : attention danger !

Pas content du tout ce chat...probablement chez le vétérinaire, il le montre en gueulant...comme un putois !

 

 

 

Barack Obama l'Antéchrist ?

3431975.jpgLes Américains ne savent plus quoi inventer. Dernière rumeur en date concernant Barack Obama : celui-ci serait un envoyé du Diable, l'Antéchrist en personne, venu pour annoncer la fin du monde.

Délires de quelques rednecks sur leur site perso ? Pas du tout. C'est l'équipe de campagne de John McCain, son adversaire républicain, qui aurait financé une vidéo, laissant entendre que Barack Obama pourrait être l'Antéchrist.

On s'en doute, l'affaire suscite, depuis plusieurs jours, de vives réactions sur Internet. Car ce qui pouvait passer pour un délire religieux est très vite devenu un véritable sujet de campagne électorale.

Ce spot, intitulé "The One" ("L'Elu") et mis en ligne au début du mois d'août, met en parallèle des extraits de discours enflammés de Barack Obama, dans lesquels le candidat démocrate semble, effectivement, se comparer à une sorte de messie, avec des citations semblant être tirées des prophéties millénaristes annonçant la venue de l'Antechrist. "Il doit être connu qu'en 2008, le monde sera béni. Ils l'appelleront l'Elu", affirme notamment une voix-off qui conclut le spot par : "Il est peut-être l'élu. Mais est-il prêt à diriger ?"


Depuis la diffusion de la vidéo, vue 1,2 millions de fois, plusieurs sites essayent de "prouver" que le candidat démocrate est bien l'Antéchrist. Par exemple, le blog "Barack Obama Antechrist ?"

La polémique a pris une dimension nationale avec la diffusion, le 15 août sur CNN, d'un sujet posant ouvertement la question : "Obama, l'Antéchrist ?"

Voici le spot incriminé, suivi du sujet de CNN :

 

La suite dans les prochains jours sûrement...Pour l'instant, aucune idée de la réaction de Barack Obama face à cette polémique. Toujours est-il que plusieurs sondages lui sont défavorables. Le candidat démocrate est soit à quasi égalité avec son adversaire républicain, soit en baisse dans les intentions de vote. Mais les spécialistes estiment qu'il est trop tôt pour dire que les jeux sont faits...


 

 

"Choses vues dans la Géorgie en guerre", reportage signé...BHL.

1128743645.jpg"Choses vues dans la Géorgie en guerre",  un reportage signé Bernard-Henri Lévy, philosophe de son état (enfin, c'est ainsi qu'il se présente) qui joue au journaliste.

2800 mots livrés sur une double page du Monde (Marianne ne manque pas de faire remarquer qu'à chaque fois que BHL nous livre son dernier reportage, cela prend obligatoirement une double page, tant l'événement est d'importance).

Les commentaires fusent : "un bon petit soldat de l'Empire", "S'il le demande, je peux lui donner quelques cours afin de comprendre une toute petite partie de ce que représente le Caucase en relations internationales. Avec tout mon respect."

"Perdu dans les méandres de l'auto-fiction, BHL se regarde écrire", signé JiJi.

Dès qu'un conflit se déclare dans le monde, on peut être sûr que BHL s'y rendra. On a eu BHL à Kaboul, à Pnom Penh, à Sarajevo (où il est aujourd'hui de notoriété publique qu'il ne joua pas les héros), à Karachi, et maintenant à Gori.

"Perdu dans les méandres de l'auto-fiction, BHL se regarde écrire" disait un internaute sur la page de commentaires. C'est exactement cela. Voulant sortir de sa retraite dorée germanopratine ou marocaine, BHL se paye un petit voyage dans le Caucase pour se donner l'impression d'exister en tant que regard sur un événement : "j'ai vu", "j'arrive aux faubourgs", "j'avance de quarante kilomètres"...Rapporte t-il des faits ou livre t-il son autobiographie ?

Grâce au précieux regard de BHL sur le conflit, on en apprend beaucoup : que les Russes sont "bouffis d'importance et de vodka", des "Cosaques" qui sèment la terreur "dans leur sillage, pillent, violent, assassinent". Les descriptions des lieux ne sont pas épargnées : Gori est "une ville géorgienne. Or ils l'ont brûlée. Pillée. Réduite à l'état de ville fantôme. Vidée." On croirait du Tolstoï. De leur propre aveu, rapporté par BHL, ils soutiennent le Hezbollah et le Hamas contre Israël. Voilà pour les méchants.27650841.2.jpg

Face aux méchants, un héros, bhlien s'entend : le président géorgien Saakashvili, qui écoute "le récit" du philosophe "dans sa résidence présidentielle d'Avlabari". "Jeune, très jeune, francophile et francophone, féru de philosophie, démocrate, européen". Saakashvili fait partie de ces héros-résistants "défendus" par BHL, de Massoud à Izetbegovic (président de la Bosnie-Herzégovine de 1990 à 1996 et philosophe). Et évidemment, il ne fait la guerre que pour se défendre (des méchants).

Dernière remarque piquante : dans son périple digne d'un William Wyler immortalisant les images du D-Day, BHL est accompagné de "la PME familiale", pour citer encore Marianne : Raphaël Glucksmann, fils de son père et rendu célèbre par un documentaire sur le Rwanda, souvent qualifié de naïf, et Gilles Hertzog, lui aussi de tous les "reportages".

La mémoire est souvent courte, mais il faut se souvenir que dans tous ces "reportages", BHL nous livre sa vision du monde, c'est-à-dire une vision en noir et blanc, les méchants contre les gentils, le Bien et le Mal, du manichéisme primaire où la complexité des relations internationales n'a pas de place.

Pourquoi ne s'est-il pas rendu en Birmanie cet hiver, pour rencontrer les bonzes qui manifestaient contre la junte, par exemple ?

Sans doute parce que BHL ne peut pas être partout.

 

  • Aide : "je ne comprends rien à ce conflit en Ossétie du Sud".

En gros, depuis le retour d'un pouvoir nationaliste à Tbilissi en 2004, l'Ossétie du Sud est un enjeu politique entre le président géorgien Mikheil Saakachvili qui souhaite la réintégration des régions sécessionnistes au sein du territoire de la Géorgie et les indépendantistes ossètes, majoritaires en Ossétie du Sud, qui souhaitent une indépendance complète.

Pour une chronologie détaillée du conflit en 2008, voici un lien précieux , agrémenté de nombreuses références et autres liens.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu