Avertir le modérateur

mercredi, 01 octobre 2008

"Ci-gît Paul Newman, mort en raté car ses yeux étaient devenus marron"

 

newman.jpg

Non je ne pète pas les plombs et je n'insulte pas Paul Newman, immense acteur américain décédé le 26 septembre dernier. La phrase en titre, c'est une de ses propres citations. C'était l'épitaphe qu'il s'était imaginé. Personne n'ignore que ce grand gaillard au profil grec a été remarqué pour ses yeux bleus extraordinaires, lui ouvrant la porte du cinéma américain qui se cherchait une résurrection.

"Butch Cassidy et le Kid", "La chatte sur un toit brûlant", "L'Arnaqueur", "Exodus", "La couleur de l'argent", où il obtient enfin un Oscar...Autant de films qui ont marqué des générations en faisant le portrait peu flatteur d'une Amérique nourrie au bourbon. Loin de jouer les jeunes premiers, Newman va jouer des torturés. Des brutes, des machos, des losers, des cow-boys freudiens, des manipulateurs dévoyés, aidé par les tics et les trucs d'un Lee Strasberg qui l'avait reçu à bras ouverts dans son célèbre Actor's Studio.

J'arrête là la nécro, il suffit de faire le tour du Net ou d'aller sur le site du Monde pour en lire une très bien faite.

Ajoutons simplement qu'en plus d'être acteur, Paul Newman utilisait sa célébrité au profit de causes humanitaires -il créa en 1982 une marque de nourriture à but caritatif qui porte son nom-, était passionné de course automobile -il participa plusieurs fois aux 24h du Mans-, et surtout avait un humour caustique qui prouve que les beaux, hommes ou femmes, ne sont pas cons. Quelques exemples :

""C'est comme avoir fait la cour à une belle femme pendant quatre-vingts ans. Elle finit par céder, et l'on dit : "Je suis vraiment désolé, mais je suis un peu fatigué." (sa remarque dépitée lorsqu'en 1987, après 30 ans de carrière, il reçoit enfin l'Oscar du Meilleur Acteur pour "La Couleur de l'Argent").

""Je fais des films, je joue, je suis époux et père pour une seule et unique raison : me sentir vivre."

Sa fondation "Newman's Own" lui rend hommage :

Avec Joanne Woodward, son épouse pendant trente ans, Paul Newman formait un couple heureux et extrêmement engagé. Créée il y a 25 ans, la société de produits alimentaires "Newman's own", dont les bénéfices sont entièrement reversés à des oeuvres caritatives et éducatives, notamment les enfants malades avec l'association Hole in the Wall Camps, a permis de distribuer plus de 170 millions d'euros à travers le monde.

Dès samedi, Newman's Own a tenu à rendre hommage à son fondateur en publiant une vidéo consacrée à l'acteur décédé vendredi.

 

N.B : désolée pour l'absence de quelques jours...Pas d'inspiration !

 

Allez, quelques vidéos pour raviver de bons souvenirs :

"Butch Cassidy et le Kid" (1969) avec Robert Redford

 

 

"Exodus" (1960) raconte l'histoire de survivants de la Shoah qui partent fonder l'Etat d'Israël. Paul Newman y joue Ari Ben Canaan, agent de la Haganah.

 

"La Chatte sur un toit brûlant" (1958)

Parlez-en ! :

Commentaires

N'oublions pas sa grande performance dans la Classe Américaine... On y remarque déjà ses talents de pilote... ^^

Écrit par : Lush | vendredi, 03 octobre 2008

Sors de là Peter, on t'a reconnu!

Écrit par : Aurélien | dimanche, 05 octobre 2008

Désolé mais cela m'enerve un peu que sa phrase soit mal traduite , la bonne traduction est : ci-gît Paul Newman, sa carrière d'acteur s'est arrêtée lorsque ses yeus bleu sont devenus marrons ! Attention donc a ce que l'on dit .....Merci

Écrit par : smilway | mardi, 25 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu