Avertir le modérateur

mercredi, 29 octobre 2008

Youtube est né en fait...en 1985.

On nous a menti : Youtube a démarré en 1985. C'est un fait, on a même la vidéo...Bon, certes, la technologie a changé, mais le principe est le même !

 

 

Parlez-en ! :

lundi, 27 octobre 2008

Profil Facebook : cause de meurtre outre-Manche !

article__45119149_emma226b.jpgLà pour une fois, la catégorie "On vous l'avait bien dit !" s'applique à la lettre !

Combien de fois avons-nous pu lire ou entendre que Facebook était un nid à dérives et à dangers ? Plus sérieusement, de nombreuses enquêtes ont déjà démontré que l'utilisation à outrance de Facebook, avec étalage de vie privée, messages sur les Wall, statut ect...était au mieux une révélation d'une nature profondément narcissique, au pire une véritable porte d'entrée sans gardien pour personnes mal intentionnées.

En l'occurence, dans cette histoire survenue en Angleterre, un simple passage du statut "married" à "single" a coûté la vie à une femme.

Emma et Wayne Forrester, un couple avec deux enfants, étaient séparés depuis quelques jours, lorsque Wayne découvrit sur Facebook qu'Emma avait tourné la page bigrement vite, comme en attestait son nouveau statut : "Single". Wayne prend la voiture, fonce chez sa femme, chope au passage un couteau de cuisine et un hachoir, et la frappe à mort.

Ce sont les voisins qui ont appelé la police, en le trouvant assis devant l'immeuble, dégoûtant de sang.

Le meurtre s'était produit le 18 février dernier, et Wayne Forrester avait plaidé coupable. Il vient d'écoper d'une peine de prison à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 14 ans.

«Emma et moi, nous nous étions juste séparés. Elle m’a forcé à partir. Ensuite elle a posté des messages sur [Facebook] déclarant à tout le monde qu’elle m’avait quitté et qu’elle cherchait à rencontrer d’autres hommes. J’aimais Emma et je me suis senti dévasté et humilié», expliquait Wayne à la police.

En effet, pour plagier un statut Facebook, "it's complicated"...Mais ça n'a pas suffit à convaincre le juge : "Vous avez commis un acte terrible. Il n'y a pas d'excuse possible ou de justification".

Moralité : ne passez pas votre vie sur Facebook et les PC, quand on vous dit qu'on en meurt !

dimanche, 26 octobre 2008

Eric Zemmour : à deux doigts du poing dans la gueule !

L'inénarable Eric Zemmour, toujours égal à lui-même, a encore donné hier soir une preuve de sa grande intelligence et de son courage dans les débats d'idées : face à Augustin Legrand dans l'émission de Laurent Ruquier "On n'est pas couchés", plutôt que d'avouer ne rien savoir de la situation des mal-logés en France, le chroniqueur également donneur de leçons au Figaro, a fait comme pour tout le reste : il a agressé ou tenté de tourner son adversaire en ridicule. Manque de bol, le sieur Legrand est un peu comme Don Quichotte : il s'énerve facilement (et ceci dit en l'occurence, face à la veulerie d'un Zemmour, tellement au fait de ce qu'est un mal-logé, -et pour cause-, il y a de quoi).

En clair, cet extrait de l'émission devrait ravir tous les détracteurs d'Eric Zemmour qui ne rêvent que du jour magique où quelqu'un lui foutra un pain dans la gueule :

Pour aller plus loin (dans l'humour) :

Si vous aussi, vous rêvez que quelqu'un tape la gueule d'Eric Zemmour ou du moins, le fasse taire et nous libère un peu d'espace sur le PAF (ça nous ferait des vacances), faites un tour sur Facebook : entre autres groupes et fan-clubs (si si, ça peut exister), vous tomberez sur ce groupe au titre pour le moins bouleversant "Pour forcer Eric Zemmour à sucer Olivier Besancenot et Bernard Thibault en même temps". Et rien que pour le plaisir, je vous livre le descriptif du groupe, tellement juste et non dénué d'humour :

"...en même temps. Si si ! avec sa grande gueule ça lui est possible et surtout pendant ce temps là on devrait un peu moins l'entendre.

Olivier Besancenot aurait déjà donné son accord (!) et on attend la réponse de Bébert.
Si vous en avez assez de ce maniaque réactionnaire du PAF éructant sa haine à tout va et son fanatisme de la France d'avant (où les bonnes femmes restaient à la cuisine, les pédés se cachaient, les bougnoules fermaient leurs gueules et les chômeurs avaient honte de leur fainéantise), alors rejoignez-moi pour le faire taire et contactez tous les gauchistes de votre connaissance acceptant une bonne langue bien rapeuse (mais c'est pour la bonne cause)".

A bon entendeur, salut !

Parlez-en ! :

vendredi, 24 octobre 2008

La sex-tape de Sarah Palin en cours de tournage...

art_large_510241.jpgSarah Palin, c'est immanquable, est incontestablement le hit de la campagne électorale américaine. On ne parle pas art_large_510279.jpgdes solutions économiques proposées par John McCain, mais bien davantage du maquillage et du sex-appeal très particulier de sa co-listière (si tant est que les mères de famille chignon-lunettes qui chassent l'élan et qui pensent avoir des compétences en stratégie internationale parce que l'Alaska est voisine de la Russie ont du sex-appeal).

Bref, Sarah Palin est le meilleur de la campagne républicaine. Pas un jour sans qu'on ne sorte une de ses "palinades" (et sur ce blog, nous ne nous en privons pas). Ne nous accusez pas d'acharnement gratuit, rendez-vous compte : John McCain, à 72 ans, a 27% de chances de mourir des suites de son cancer pendant les quatre années de son mandat, s'il devenait président. Qui le remplacerait ? Miss Palin. Faire le portrait, à petites touches, d'une femme qui pourrait devenir présidente des Etats-Unis, compte tenu du personnage...C'est important non ?

Et il y a bien un homme aux Etats-Unis qui est d'accord avec ça, au point de se dire "tous les aspects de sa personnalité doivent être abordés" : Larry Flint.

Rien à faire d'être coincé dans un fauteuil, Larry a toujours la niak (pour ne pas dire autre chose...Pardon). Et Sarah Palin le fascine. Sa dernière idée pour rendre les conservateurs encore plus acharnés à sa perte : faire un film porno sur cette femme de poigne.

Le film est paraît-il en cours de tournage, et l'actrice choisie serait d'une "ressemblance étonnante" avec Sarah Palin...D'après les photos, on reste sceptique, d'après les premiers extraits censurés trouvés sur Youtube (merci la Reppublica !)...beaucoup moins.

Le pitch : la très sexy gouverneure de l'Alaska reçoit chez elle des soldats russes égarés (sans doute après une chasse infructueuse à l'élan), et se charge de les réchauffer (c'est vrai qu'on se les pèle en Alaska).

Voici la petite vidéo que l'on peut voir sur le site de la Reppublica, si ça ne marche pas, cliquez directement sur le lien du journal.

Pas sûr en tout cas, que la Miss Palin apprécie beaucoup la nouvelle production du patron d'Hustler...C'est dur d'être un sex-symbol.

Parlez-en ! :

Jörg Haider gay : un secret de polichinelle

petzner_225.jpgDepuis 24h, la nouvelle fait le tour des rédactions et du monde, suite à l'interview accordée par le bras droit de Jörg Haider, Stefan Petzner, 27 ans, à la principale radio nationale : le chef charismatique du très conservateur BZÖ (Bündnis Zukunft Österreich) était bisexuel et "l'homme de ma vie", selon Petzner. "Notre relation allait au-delà d'une amitié normale, il y avait entre nous quelque chose de très spécial", confiait-il.

Lors d'une conférence de presse donnée quelques heures après l'annonce de la mort de Jörg Haider le 11 octobre dernier, Petzner avait éclaté en sanglots, à la surprise générale. Inconnu du grand public, il avait succédé à Haider à la tête de son parti, mais il sera désormais démis de ses fonctions et remplacé par Joseph Buchner, issu de l'aile la plus dure du BZÖ.

Autant l'électorat d'Haider tombe des nues (sans mauvais jeu de mots), autant ce "secret" était déjà connu du tout-Vienne depuis longtemps. L'épouse de Jörg Haider, la première, connaissait la relation qu'il entretenait avec Stefan Petzner.

Déjà en décembre 2007, Jörg Haider avait défrayé la chronique, après que des photos compromettantes, le montrant dans une boîte de nuit, bière à la main, en compagnie de très jeunes hommes (source : Têtu). Et depuis de nombreuses années, les rumeurs sur "son goût pour les garçons" allaient bon train, mais Haider s'est toujours refusé à tout commentaire sur sa vie privée.

"Haider n'a jamais dit un mot contre les homosexuels"

Trouve t-on dans ses discours et ses idées des traces d'homophobie qui colleraient assez avec l'idéologie de son parti, mais serait contraire à ses goûts personnels ? Il ne semble pas...Incarnant depuis plus de vingt ans le visage de l'extrême-droite la plus dure d'Europe, Jörg Haider était un excellent orateur, et préférait se concentrer sur un discours xénophobe, antisémite et nationaliste, qu'il avait abandonné lors de la campagne des législatives de l'an passé, pour parler davantage de la vie chère, du chômage et de la gabegie du gouvernement viennois.

De fait, journalistes, opposants politiques et même partisans connaissaient la vie privée de Jörg Haider, comme le souligne le quotidien Die Welt : "Naturellement, les journalistes politiques autrichiens un peu chevronnés en savaient long sur l'homosexualité de Haider. Même ses opposants politiques le savaient, comme la communauté homosexuelle. Les gens se taisaient, cela se chuchotait à l'oreille. En Autriche ce n'était jusqu'à présent pas à l'ordre du jour. Peut-être que dans ce tabou s'incrit un reste de bienséance. Dans l'arène des oppositions démocratiques, on n'aborde pas la vie privée. Cet impératif implicite a été respecté dans le cas de Haider comme dans peu d'autres cas. Jörg Haider, qui s'acoquinait avec des SS, qui fulminait contre les étrangers, les demandeurs d'asile et ceux qu'il appelait les «parasites sociaux», qui n'a pas toujours mis sa rhétorique, son talent communicatif au service des bonnes choses, n'a jamais eu en public un seul mot contre les homosexuels."

A côté de ça, Jörg Haider a eu droit le 19 octobre à des obsèques quasi-nationales, comme le remarque le même journal, qui estime qu'aucun Autrichien n'a été aussi aimé depuis Hitler...L'article n'est plus en ligne sur le site du quotidien, mais vous pouvez en voir un aperçu ici.

Parlez-en ! :

mardi, 21 octobre 2008

Des pin-ups pour les pitpulls : elles ont du chien et du mordant !

carlaloubaxterandlittledarling.jpg"Little Darling" pose complaisamment en tenue victorienne sur un canapé ou une Cadillac, avec un charmant compagnon : sa chienne pitbull Carla Lou, 12 ans, qui a un beau morceau de dentelle autour du cou en guise de collier !

"Little Darling", c'est Deirdre Franklin, conseillère en biens hypothéqués le jour, reine du "burlesque" la nuit, mais surtout une amoureuse des chiens depuis l'enfance, et en particulier des pitbulls.

Aide aux refuges, bénévolat, coup de main aux secours après la catastrophe Katrina, Deirdre essaie d'être partout, et en particulier au refuge principal de Philadelphie, la ville voisine.

C'est en travaillant dans ce refuge qu'elle découvrit la triste situation des pitbulls, d'abord élevés pour le combat, souvent battus puis abandonnés, avant d'arriver dans les refuges où ils sont souvent euthanasiés en raison de leur race. Le jour où l'un de ces chiens fut euthanasié sous ses yeux alors qu'elle voulait l'adopter -ce qui était contraire à la politique du centre-, Deirdre a dit "stop".

"Cet incident m'a rendue tellement folle que j'ai décidé de faire quelque chose pour ces chiens. J'ai réuni quelques amies qui en possédaient, nous nous sommes habillées de façon sexy, nous avons fait des photos, et de là nous avons lancé notre premier calendrier en 2007 !" raconte Deirdre.

"Pin-ups for Pit bulls", tel est le nom de ce calendrier et depuis, de ce petit mouvement associatif, qui a déjà réuni par ses ventes près de 4 000 dollars la première année, et 10 000 dollars en 2008 ! "Les fonds que nous récoltons vont directement aux associations et refuges qui défendent les pitbulls : nourriture, transport à travers le pays pour sauver un chien, soins vétérinaires..." explique "Little Darling".

Et pourquoi le concept des pin-ups ? "Pour attirer un public qui ne connaît pas toujours ces problèmes, il n'y a rien de mieux. Tout le monde n'aime pas forcément les chiens, mais tout le monde aime les jolies filles !"

Sauver des chiens martyrisés et victimes des stéréotypes

jenny_petunia_treats.jpgCar l'association de Deirdre vise avant tout à sauver des chiens martyrisés et malheureux, mais également à attirer l'attention du public sur une race victime des stéréotypes : "Qu'est-ce que qui en fait des chiens différents des autres ? La forme de leur tête. Ce ne sont pas les monstres que l'on nous dépeint, ils sont aussi gentils et affectueux que n'importe quelle autre race. Tout dépend du maître qu'ils ont".

Pour sa part, Deirdre a adopté deux pitbulls : Carla Lou, abandonnée il y a douze ans et laissée pour morte au Texas, et Baxter, deux ans, sur le dos duquel son maître a versé de l'acide alors qu'il était chiot. Il en garde une cicatrice indélébile et des problèmes nerveux. Mais les deux chiens, qui ont initié avec leur maîtresse le concept des "Pin-ups for Pit bulls", semble très heureux !

Derbyeaser_wmkd_web.jpg


"Il faut vraiment aider cette race à avoir une meilleure image. Bien que des lois sur les races dites dangereuses aient été passées dans certaines villes -obligeant par exemple à museler les chiens-, les propriétaires ne veulent pas louer d'appartements à des gens possédant des pitbulls, les compagnies d'assurance refusent de couvrir ces dossiers "à risque". Il y a une vraie discrimination à leur égard" déplore la belle pin-up.

Si les pitbulls font l'objet d'un "délit de sale gueule", il ne peut vraiment pas en être de même pour leurs charmantes maîtresses...C'est bien le but de Deirdre qui, vu le succès de son calendrier -elle est Miss Octobre cette année-, est sur la bonne voie !

Voici le lien d'un excellent reportage de Discovery Channel sur "Pinups for Pitbulls", ainsi que ci-dessous, l'interview de la fondatrice de "Pin-ups for Pitbulls" sur le plateau d'une émission américaine :

cn8 Pinups for Pitbulls interview Little Darling

 

Il me fait bien envie ce calendrier, on le trouve où ?

Sur le site officiel de "Pinups for Pitbulls": il coûte 20 $

Egalement le site Myspace de l'association

Parlez-en ! :
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu