Avertir le modérateur

vendredi, 24 octobre 2008

Jörg Haider gay : un secret de polichinelle

petzner_225.jpgDepuis 24h, la nouvelle fait le tour des rédactions et du monde, suite à l'interview accordée par le bras droit de Jörg Haider, Stefan Petzner, 27 ans, à la principale radio nationale : le chef charismatique du très conservateur BZÖ (Bündnis Zukunft Österreich) était bisexuel et "l'homme de ma vie", selon Petzner. "Notre relation allait au-delà d'une amitié normale, il y avait entre nous quelque chose de très spécial", confiait-il.

Lors d'une conférence de presse donnée quelques heures après l'annonce de la mort de Jörg Haider le 11 octobre dernier, Petzner avait éclaté en sanglots, à la surprise générale. Inconnu du grand public, il avait succédé à Haider à la tête de son parti, mais il sera désormais démis de ses fonctions et remplacé par Joseph Buchner, issu de l'aile la plus dure du BZÖ.

Autant l'électorat d'Haider tombe des nues (sans mauvais jeu de mots), autant ce "secret" était déjà connu du tout-Vienne depuis longtemps. L'épouse de Jörg Haider, la première, connaissait la relation qu'il entretenait avec Stefan Petzner.

Déjà en décembre 2007, Jörg Haider avait défrayé la chronique, après que des photos compromettantes, le montrant dans une boîte de nuit, bière à la main, en compagnie de très jeunes hommes (source : Têtu). Et depuis de nombreuses années, les rumeurs sur "son goût pour les garçons" allaient bon train, mais Haider s'est toujours refusé à tout commentaire sur sa vie privée.

"Haider n'a jamais dit un mot contre les homosexuels"

Trouve t-on dans ses discours et ses idées des traces d'homophobie qui colleraient assez avec l'idéologie de son parti, mais serait contraire à ses goûts personnels ? Il ne semble pas...Incarnant depuis plus de vingt ans le visage de l'extrême-droite la plus dure d'Europe, Jörg Haider était un excellent orateur, et préférait se concentrer sur un discours xénophobe, antisémite et nationaliste, qu'il avait abandonné lors de la campagne des législatives de l'an passé, pour parler davantage de la vie chère, du chômage et de la gabegie du gouvernement viennois.

De fait, journalistes, opposants politiques et même partisans connaissaient la vie privée de Jörg Haider, comme le souligne le quotidien Die Welt : "Naturellement, les journalistes politiques autrichiens un peu chevronnés en savaient long sur l'homosexualité de Haider. Même ses opposants politiques le savaient, comme la communauté homosexuelle. Les gens se taisaient, cela se chuchotait à l'oreille. En Autriche ce n'était jusqu'à présent pas à l'ordre du jour. Peut-être que dans ce tabou s'incrit un reste de bienséance. Dans l'arène des oppositions démocratiques, on n'aborde pas la vie privée. Cet impératif implicite a été respecté dans le cas de Haider comme dans peu d'autres cas. Jörg Haider, qui s'acoquinait avec des SS, qui fulminait contre les étrangers, les demandeurs d'asile et ceux qu'il appelait les «parasites sociaux», qui n'a pas toujours mis sa rhétorique, son talent communicatif au service des bonnes choses, n'a jamais eu en public un seul mot contre les homosexuels."

A côté de ça, Jörg Haider a eu droit le 19 octobre à des obsèques quasi-nationales, comme le remarque le même journal, qui estime qu'aucun Autrichien n'a été aussi aimé depuis Hitler...L'article n'est plus en ligne sur le site du quotidien, mais vous pouvez en voir un aperçu ici.

Parlez-en ! :

mardi, 21 octobre 2008

Des pin-ups pour les pitpulls : elles ont du chien et du mordant !

carlaloubaxterandlittledarling.jpg"Little Darling" pose complaisamment en tenue victorienne sur un canapé ou une Cadillac, avec un charmant compagnon : sa chienne pitbull Carla Lou, 12 ans, qui a un beau morceau de dentelle autour du cou en guise de collier !

"Little Darling", c'est Deirdre Franklin, conseillère en biens hypothéqués le jour, reine du "burlesque" la nuit, mais surtout une amoureuse des chiens depuis l'enfance, et en particulier des pitbulls.

Aide aux refuges, bénévolat, coup de main aux secours après la catastrophe Katrina, Deirdre essaie d'être partout, et en particulier au refuge principal de Philadelphie, la ville voisine.

C'est en travaillant dans ce refuge qu'elle découvrit la triste situation des pitbulls, d'abord élevés pour le combat, souvent battus puis abandonnés, avant d'arriver dans les refuges où ils sont souvent euthanasiés en raison de leur race. Le jour où l'un de ces chiens fut euthanasié sous ses yeux alors qu'elle voulait l'adopter -ce qui était contraire à la politique du centre-, Deirdre a dit "stop".

"Cet incident m'a rendue tellement folle que j'ai décidé de faire quelque chose pour ces chiens. J'ai réuni quelques amies qui en possédaient, nous nous sommes habillées de façon sexy, nous avons fait des photos, et de là nous avons lancé notre premier calendrier en 2007 !" raconte Deirdre.

"Pin-ups for Pit bulls", tel est le nom de ce calendrier et depuis, de ce petit mouvement associatif, qui a déjà réuni par ses ventes près de 4 000 dollars la première année, et 10 000 dollars en 2008 ! "Les fonds que nous récoltons vont directement aux associations et refuges qui défendent les pitbulls : nourriture, transport à travers le pays pour sauver un chien, soins vétérinaires..." explique "Little Darling".

Et pourquoi le concept des pin-ups ? "Pour attirer un public qui ne connaît pas toujours ces problèmes, il n'y a rien de mieux. Tout le monde n'aime pas forcément les chiens, mais tout le monde aime les jolies filles !"

Sauver des chiens martyrisés et victimes des stéréotypes

jenny_petunia_treats.jpgCar l'association de Deirdre vise avant tout à sauver des chiens martyrisés et malheureux, mais également à attirer l'attention du public sur une race victime des stéréotypes : "Qu'est-ce que qui en fait des chiens différents des autres ? La forme de leur tête. Ce ne sont pas les monstres que l'on nous dépeint, ils sont aussi gentils et affectueux que n'importe quelle autre race. Tout dépend du maître qu'ils ont".

Pour sa part, Deirdre a adopté deux pitbulls : Carla Lou, abandonnée il y a douze ans et laissée pour morte au Texas, et Baxter, deux ans, sur le dos duquel son maître a versé de l'acide alors qu'il était chiot. Il en garde une cicatrice indélébile et des problèmes nerveux. Mais les deux chiens, qui ont initié avec leur maîtresse le concept des "Pin-ups for Pit bulls", semble très heureux !

Derbyeaser_wmkd_web.jpg


"Il faut vraiment aider cette race à avoir une meilleure image. Bien que des lois sur les races dites dangereuses aient été passées dans certaines villes -obligeant par exemple à museler les chiens-, les propriétaires ne veulent pas louer d'appartements à des gens possédant des pitbulls, les compagnies d'assurance refusent de couvrir ces dossiers "à risque". Il y a une vraie discrimination à leur égard" déplore la belle pin-up.

Si les pitbulls font l'objet d'un "délit de sale gueule", il ne peut vraiment pas en être de même pour leurs charmantes maîtresses...C'est bien le but de Deirdre qui, vu le succès de son calendrier -elle est Miss Octobre cette année-, est sur la bonne voie !

Voici le lien d'un excellent reportage de Discovery Channel sur "Pinups for Pitbulls", ainsi que ci-dessous, l'interview de la fondatrice de "Pin-ups for Pitbulls" sur le plateau d'une émission américaine :

cn8 Pinups for Pitbulls interview Little Darling

 

Il me fait bien envie ce calendrier, on le trouve où ?

Sur le site officiel de "Pinups for Pitbulls": il coûte 20 $

Egalement le site Myspace de l'association

Parlez-en ! :

lundi, 13 octobre 2008

Poutine nous présente sa tigresse...Graou !

573491.jpgPour son 56ème anniversaire, Vladimir Poutine a reçu un présent des plus originaux : une jeune tigresse de l'Amour de deux mois et demi.

Lui qui est sans doute considéré comme l'homme le plus impressionnant de Russie, s'est fait tout tendre et aimable devant cette boule de poil de 9kg. Il ne lui a pas encore donné de nom mais hésite entre "Mashenka" ou "Milashka".

"Chut, ne criez pas, ne faites pas de bruits"...Tel fut l'essentiel des mots accordés par l'actuel Premier Ministre russe aux journalistes venus dans sa résidence de Novo-Ogarevo, près de Moscou, lors de la "présentation" de son nouvel animal de compagnie. La belle tigresse était bien mise en valeur, dans un charmant panier au tissu imprimé...tigre (la classe).

La vie de la petite tigresse en compagnie de cet autre tigre russe qu'est Poutine, ne devrait pas être longue : "Elle doit vivre dans des conditions normales. On va la confier à un zoo". C'est vrai qu'être le témoin des tactiques politiques de Poutine, ça ne doit pas être une vie...

Toujours est-il que Poutine n'a pas besoin de service de com' pour faire sa pub et dorer son image qui brille déjà beaucoup auprès du public féminin russe...Entre ses muscles d'acier, sa maîtrise du judo et son habileté à user de la gâchette, il y ajoute l'amour des animaux...Poutine sex-symbol ?

 

 

mercredi, 01 octobre 2008

Un homme fout un coup de latte à un requin...et évite à son chien de servir de repas !

greg_lenoir_checks_on_jake.jpg

Voici une jolie histoire telle que je l'ai lue sur le site du Miami Herald :

Jake, un petit Rat Terrier de 28 mois, fut adopté dans un refuge par Greg LeNoir, charpentier de 53 ans, passant tranquillement sa retraite en Floride, à Islamorada.

L'histoire commence vendredi dernier, lorsque Greg emmène Jake sur la plage pour sa promenade quotidienne, assortie d'un petit bain de mer. D'après Greg qui se confia au journal local, Jake est un excellent nageur, pas trouillard pour un sou, puisqu'il ramenait souvent méduses et noix de coco vides sur la grève.

Manque de bol, vendredi dernier, Jake croise la route d'un requin d'un mètre cinquante.
Le sang de Greg ne fait qu'un tour, et il est d'abord impuissant à empêcher le requin de gober littéralement la petite bête de 8 kg. Avec sa femme Tessalee, ils n'ont pas d'enfants, et ont adopté Jake en le traitant comme tel. Devant cette scène, Greg s'est dit : "Là, ça peut être la fin".

"J'ai serré les poings et j'ai plongé à la poursuite du requin. Je l'ai frappé sur la nuque, j'avais l'impression de cogner dans du béton" raconte t-il.

Le requin a fini par lâcher le chien, qui remonta à la surface et nagea frénétiquement jusqu'à la grève. Directement emmené aux urgences de la clinique vétérinaire d'Upper Keys, ses blessures ont été pansées. La morsure du requin l'aurait lacéré sur le côté droit et sur le devant de sa patte gauche, la peau pendante.jake2.jpg

Trois jours plus tard après un ultime examen, tout va bien : Jake va s'en sortir. "Il se porte bien et récupère très bien" expliqua Suzanne Sigel, la vétérinaire qui l'a soigné. Le chien n'a miraculeusement pas avalé d'eau salée, ce qui lui a évité en plus des morsures, une pneumonie qui aurait pu aggraver les choses.

Tessalee, la femme de Greg, n'est guère étonnée par l'acte héroïque de son mari : "Tout le monde l'appelle Doc. Doolittle. Quand un chat est perché dans un arbre, on peut être sûr qu'il ira le chercher !"

Même son frère Philipp n'en revient pas : "Je n'arrive pas à croire qu'il a plongé et mis une mandale à un requin !" On parle souvent de l'amour inconditionnel des chiens, mais la réciproque est également possible !

Voici un extrait d'une émission de CBS où Greg et Jake ont été invités pour parler de cette aventure :

Parlez-en ! :

jeudi, 21 août 2008

Barack Obama l'Antéchrist ?

3431975.jpgLes Américains ne savent plus quoi inventer. Dernière rumeur en date concernant Barack Obama : celui-ci serait un envoyé du Diable, l'Antéchrist en personne, venu pour annoncer la fin du monde.

Délires de quelques rednecks sur leur site perso ? Pas du tout. C'est l'équipe de campagne de John McCain, son adversaire républicain, qui aurait financé une vidéo, laissant entendre que Barack Obama pourrait être l'Antéchrist.

On s'en doute, l'affaire suscite, depuis plusieurs jours, de vives réactions sur Internet. Car ce qui pouvait passer pour un délire religieux est très vite devenu un véritable sujet de campagne électorale.

Ce spot, intitulé "The One" ("L'Elu") et mis en ligne au début du mois d'août, met en parallèle des extraits de discours enflammés de Barack Obama, dans lesquels le candidat démocrate semble, effectivement, se comparer à une sorte de messie, avec des citations semblant être tirées des prophéties millénaristes annonçant la venue de l'Antechrist. "Il doit être connu qu'en 2008, le monde sera béni. Ils l'appelleront l'Elu", affirme notamment une voix-off qui conclut le spot par : "Il est peut-être l'élu. Mais est-il prêt à diriger ?"


Depuis la diffusion de la vidéo, vue 1,2 millions de fois, plusieurs sites essayent de "prouver" que le candidat démocrate est bien l'Antéchrist. Par exemple, le blog "Barack Obama Antechrist ?"

La polémique a pris une dimension nationale avec la diffusion, le 15 août sur CNN, d'un sujet posant ouvertement la question : "Obama, l'Antéchrist ?"

Voici le spot incriminé, suivi du sujet de CNN :

 

La suite dans les prochains jours sûrement...Pour l'instant, aucune idée de la réaction de Barack Obama face à cette polémique. Toujours est-il que plusieurs sondages lui sont défavorables. Le candidat démocrate est soit à quasi égalité avec son adversaire républicain, soit en baisse dans les intentions de vote. Mais les spécialistes estiment qu'il est trop tôt pour dire que les jeux sont faits...


 

 

mardi, 19 août 2008

Il faut sauver "L'Humanité" !

2078221220.jpgAu détour de pérégrinations virtuelles, je suis tombée sur un Libéblog "sur "la rénovation de la gauche", par Mehdi Ouraoui. Je n'ai pas creusé les méandres du blog, mais j'ai surtout lu la note publiée en une aujourd'hui : "il faut sauver l'Humanité".

En effet, comme le souligne l'auteur, et même si le feuilleton Charlie Hebdo monopolise toute l'actualité journalistico-journalistique, il se trouve qu'un autre canard risque de prendre un "pan sur le bec" : c'est notre bonne vieille "Humanité".

Ce journal, fondé en 1904 par Jean Jaurès, est une véritable institution de gauche, au même titre que le Front Populaire. Comme le souligne l'auteur de cet article, c'est l'un des derniers îlots de liberté face à l'envahissement de la droite, un journal qui refuse d'être "une voix de son maître" (car à la différence de l'auteur, je trouve que Libération, en tout cas son directeur de la publication, commence à prendre ce chemin, on est loin de Sartre...).

Eh bien, ce canard qui a suivi les contradictions de la gauche au XXème siècle, est tout simplement en train de couler. Il manque 1 million d'euros pour renflouer les caisses.

Je vous laisse lire l'explication de la situation en détail sur le blog de Mehdi Ouraoui.

 

Quelque part, je me dis que ça arrangerait bien certains que "L'Huma" coule. Ca fera plus de place au Figaro et à Libé.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu