Avertir le modérateur

vendredi, 22 juin 2012

War and Love au Hellfest 2012

Un terrain boueux à cause de la pluie, Lynyrd Skynyrd à l'affiche, des festivaliers qui vous sautent dessus en plein concert pour vous embrasser et vous souhaiter un « bon festival ! »: vous avez dit Woodstock ? Perdu, c'était le Hellfest 2012 ! Au risque de décevoir les éternels grincheux titillés par le goupillon, le plus grand festival de métal en France n'abrite pas des messes noires, mais simplement des fans de musique décontractés, gay-friendly, aimant le cosplay et les bisoux (comme François Hollande). Et si les métaleux étaient les nouveaux hippies?

 

Vendredi 15 juin au matin. Le temps est un peu frais à Clisson, ravissant village près de Nantes, aux très belles architectures toscanes (d'où son surnom de "Clisson l'italienne") et traversé par la Sèvre. Il fait frais, mais les commerçants ne perdent pas de temps : les trois jours à venir vont être les meilleurs de l'année pour leur chiffre d'affaires.

Au Leclerc de la zone commerciale, les managers se décident à aller ouvrir les portes vers 9h. On notera l'impatience des employés, et du "public" du balcon : 

Car oui, un Hellfest réussi, ça commence toujours par l'approvisionnement en bière, barbaque, Jack Daniel's et PQ pour faire face à 3 jours de camping au son du métal.

Alors, du point de vue de l'habitant, que se dit-on ? "Gueulards, sapés en noir, et Dieu seul sait quoi d'autre encore (qu'on n'ose imaginer, cela va sans dire) ?" OK, une telle arrivée peut rappeler à certains les débordements des Hell's Angels. A cette petite différence près : ils ne sont pas aussi dangereux. Mais alors, pas du tout.  

Au risque de décevoir les intégristes catholiques de Clisson et d'ailleurs, au Hellfest l'ambiance est toujours bon enfant, décontractée, voire familiale. Certes, la scène The Temple, réservée aux groupes de black metal, peut laisser le novice un peu dubitatif, voire inquiet, et la file d'attente était très longue pour avoir un autographe des mecs de Cannibal Corpse, mais aucune sauvagerie ou messe noire n'a été constatée. Pour tout vous dire, Satan devait faire la gueule. Ca sentait plus le cannabis que le soufre. 

Pour preuve, il suffisait de suivre les effluves qui émanaient de la tente The Valley, dédiée au stoner, sous-genre plutôt planant dans le métal. Jeff et Gwen, croisés lors du set d'Orange Goblin, sont des fidèles du Hellfest depuis trois ans : « Que ce soit les organisateurs, ou le public, les gens sont hyper sympas, apprécie Jeff. Bon, il y a toujours quelques crétins pour pogotter quand on n'en a pas envie, mais on les calme gentiment, et globalement on se sent très bien. Ecouter, boire, manger, tant qu'on satisfait ces trois besoins essentiels, on n'a pas à se plaindre! »

Les bisoux, c'est maintenant

Lors de sa création en 2006 et même après, le Hellfest a évidemment du essuyer bon nombre d'oppositions à Clisson. Certains habitants à l'oreille sensible ou prêtres de la "décence" arguaient qu'on pouvait "vivre bien à Clisson... sans le Hellfest", dans le but de préserver la jeunesse. Or, la grande majorité des habitants du charmant village, qui devient capitale française du métal pendant 3 jours chaque année, s'est parfaitement accomodée de l'arrivée des métaleux dans leur bourgade. Et ne parlons pas de la jeunesse justement. Mieux : elle les trouve sympathiques.

"Il ne faut vraiment pas s'arrêter à leur look. Ils sont tellement courtois que le tutoiement n'est pas instantané" expliquait une maman à la sortie de l'école primaire au journaliste de Rue89. Une autre maman, de bénévole du festival cette fois, va même plus loin : "Il y a un esprit fraternel et pacifique, j'ai l'impression d'être dans une continuité de Woodstock". 

Et c'est exactement ça l'ambiance du Hellfest : loin des avatars de rednecks dégénérés fans du port d'armes, les métaleux sont là avant tout pour s'amuser et écouter la musique qu'ils aiment. 

hellfest 2012,clisson,métal,heavy metal,punk,turbonegro,orange goblin,stoner,cannabis,black metal,lynyrd skynyrd,dorpkick murphys,mötley crüe,slashIl faut dire que cette année, tout était fait pour qu'on se sente comme à la maison : un site doté de 5 scènes, réorganisé et plus vaste, encore plus de bars et de zones de restauration, et même un petit espace vert agrémenté des fameuses décorations en tôle retravaillée, baptisé par certains festivaliers « le jardin des orcs », fort bucolique pour cuver sa bière ou s'en resservir un coup ! Dès lors, pas étonnant que les bisoux aient coulé à flots, y compris avec les gendarmes venus surveiller. Juste au cas où.

Côté camping, on pouvait compter pas moins de 4 emplacements dotés de sanitaires pour accueillir les quelques 75 000 festivaliers qui sont venus en 3 jours. Dans le cadre de la logistique, deux écoles s'affrontent. D'un côté, la spartiate : « Le métaleux, il creuse son trou dans la terre et il se roule en boule dedans, comme les orcs. Et tant pis s'il pleut », assure Martial, fan d'AC/DC, avec conviction. De l'autre, l'hédoniste : certains n'ont pas hésité à installer la tente de jardin, agrémentée d'un lustre en métal soudé et de pots de bégonias à l'extérieur, pour patienter entre les sets et boire des coups entre potes.

Chacun son style ! Et dans le domaine, il faut s'attendre à de vraies surprises. Car le métaleux, souvent adepte de jeux de rôle et lecteur d'heroic fantasy ou de mangas, ne peut renier une certaine tendresse pour le cosplay. On croise évidemment des fans en T-shirt Sepultura, Sodom et Down, mais la gamme peut ainsi s'élargir au Tshirt « chatons », au maillot vert de Borat (donc très aéré), ou au tutu de danseuse agrémenté de collants imprimés Union Jack. Le métalleux n'est pas le dernier pour dévaliser les stands de merchandising (certains articles étaient en rupture de stock dès le 2ème jour!), ou l'Extreme Market, où l'on trouve de tout, de la grenouillère Guns n'Roses au cendrier tête de mort, en passant par l'artisan qui vous fabrique une corne à boire sur mesure.

Voici en photo un petit florilège de fans, d'ambiance saisis sur le moment : 

 

Mais le summum du déguisement, c'est tout de même le revival du glam-métal. Avec des groupes comme Mötley Crüe ou même Slash à l'affiche, il n'y avait plus de honte à avoir pour se lâcher sur le khôl et les slim panthère. Devant le carré VIP, trois fans étaient trop heureux d'immortaliser leur tenue devant l'appareil. Du pur bonheur.

hellfest 2012,clisson,métal,heavy metal,punk,turbonegro,orange goblin,stoner,cannabis,black metal,lynyrd skynyrd,dorpkick murphys,mötley crüe,slash

D'ailleurs, la seule présence des punk norvégiens ambigus de Turbonegro, qui ont livré un set déchaîné devant une marée de festivaliers (souvent affublés de calots de marin, LA marque de fabrique du groupe!), suffisait à lever les doutes sur l'ouverture d'esprit du métaleux. Entendu au premier rang de la fosse, ce commentaire poétique : « Rooo, il est génial le bassiste, on dirait Monsieur Esclave ! » Le Hellfest serait-il une succursale du Marais?

Une parenthèse musicale s'impose pour présenter ce groupe, très rare en France, qui semble avoir fondé son esprit sur l'idée suivante : "Les mecs, on veut faire du punk. Mais qu'est-ce qu'on pourrait trouver qui choquerait même les punks ? Et si on montait un groupe de punk gay?" Maquillage à la  Malcolm McDowell dans Orange mécanique, autrefois casquettes nazies, costume de roi d'Angleterre de Freddie Mercury et casques coloniaux.... Bienvenue au royaume du 12ème degré, et plus c'est gros, plus ça passe (et ça plaît). La musique a beau se réclamer du punk, les riffs sont efficaces et variés, et le duo Tony Sylvester (le nouveau chanteur)/Happy-Tom (le bassiste fardé) donnerait des frissons à tous les "bears" de France et de Navarre.

A preuve : 

 

Christine Boutin peut fustiger le Hellfest avec raison : on y célèbre tout ce qu'elle déteste. C'est gay-friendly, ça parle de la mort et du sexe, mais pour mieux chanter et danser la vie. Pour ce que j'en ai vu, depuis 3 ans que je viens, au Hellfest Eros est plus satisfait que Thanatos. Et Satan n'en a pas pour son argent.

 

Crédit photos : Aurélien Perol.

 

 

jeudi, 09 février 2012

Un acteur porno nain se suiciderait-il dans un terrier de blaireau ?

Je vais inaugurer une nouvelle catégorie de ce blog : les insolites du Web. Car enfin, où pouvez-vous trouver une news pareille à part sur le web ?! 

A ce qu'il paraît, selon le Sunday Sport et RadarOnline.com, un célèbre cuistot britannique (et non américain comme on peut le lire), Gordon Ramsay, avait un sosie. Insolite. Un acteur porno nain, Percy Foster, qui aurait été retrouvé mort, mangé dans une tanière de blaireau. Si si. A preuve, la magnifique couv' du Sunday Sport.

imgres.jpeg

Il aurait été retrouvé mort par des experts du ministère de l'Agriculture, venus faire une opération de gazage de blaireaux (...) dans des "circonstances insolites et anormales" (y'a t-il une façon normale de mourir?), à savoir dévoré par de féroces blaireaux gallois (on n'est pas très loin du lapin tueur dans Monty Python and the Holy Graal). On ajoute même que les enquêteurs n'exclut pas la thèse du suicide ! Pour que l'histoire soit complète, les immanquables citations du producteur de films porno, "Dexter Yamunkeh" : "Percy était un petit gars avec de gros problèmes, il réussissait mais était soumis à la pression comme tous les acteurs de ce métier"). Percy Foster aurait dit lui-même : "Les sosies gagnent plus d'argent dans le porno, et les sosies nains sont aussi rares que les dents de poule, on peut vraiment bien gagner sa vie!".

Déjà, rien qu'avec l'utilisation de l'expression "aussi rares que les dents de poule", on peut se poser quelques questions. Le reste, après tout, pourrait bien arriver. Regardez les couv' du Nouveau Détective!

Il se trouve qu'un reporter du Huffington Post américain, rubrique "Weird news" (insolite), a mené sa petite enquête. Il a contacté la police locale de Tregaron, au pays de Galles, où l'acteur aurait été retrouvé mort pour vérifier les faits. Personne ne savait de quoi il s'agissait. 

Plus curieux encore, on ne trouve aucune mention d'un Percy Foster, acteur porno, sur le Web. Aucune trace du prétendu film X dans lequel, selon le Sunday Sport, il aurait dit "Eh Ho-Eh-Ho, It's up your Arse we Go" (intraduisible ou presque, mais vous aurez saisi la référence). 

Le Huff a poussé l'investigation jusqu'à interviewer un spécialiste du X, Bill Margold, qui n'aurait jamais entendu parler de cet acteur. Chose peu probable, s'il était si "particulier".

Eh oui... l'affaire ne serait qu'un vulgaire hoax, du même genre que "Marylin Monroe est vivante et travaille" ou "une bombe de la seconde guerre mondiale retrouvée sur la Lune", et autres élucubrations dont le Sunday Sport, tabloïd britannique du même type que The Sun ou News of the World, est friand. Percy Foster va t-il devenir une private joke de geeks ? A voir...

Alors, faudrait-il faire la chasse aux hoax ? D'autant plus que nombreux sont ceux qui y croient fermement... 

Peut-être a-t-il raison. Car finalement, nous avons tous cliqué pour lire ce papier à la con... et on s'est tous posés la même question : mais enfin, pourquoi un acteur porno nain se suiciderait-il dans un terrier de blaireau ! Peut-être aussi que sans ces petits délires, Internet serait bien moins fandard...

 

mardi, 18 août 2009

Quand un écureuil fait le tour du Web...

Depuis le 7 Août, un petit écureuil fait beaucoup parler de lui. Voici le personnage en question :

 

squirrel-portrait-banff-sw.jpg

Comme vous pouvez le constater, l'écureuil est un invité impromptu de la photo de vacances de ce couple, qui a souhaité immortaliser sa venue au lac Minnewanka au Canada. Réglage parfait de l'appareil photo, retardateur mis en place, stabilisation sur les rochers... Et Paf !

vladimir.jpg

Un écureuil déboule au moment où le déclenchement se fait. Ca gâche certes la photo, mais ça donne aussi le "cliché le plus insolite de l'été" (sic).

National Geographic dispose sur son site d'une page où l'on peut publier ses propres photos. Ce qui fut fait par Melissa Brandt et son mari.Instantanément, la photo est propulsée en "Photo of the Day". Vous pouvez la voir ici sur Nat Geo.

Depuis, le petit écureuil curieux à la tronche sensass a déjà été détourné... sur la Lune ou sur les genoux de Vladimir Poutine.

Un site a même été mis au point, The Squirrelizer, pour vous permettre de customiser vos propres photos de vacances. On n'arrête pas le progrès... Mais elles n'auront cependant jamais le goût de l'inédit et de l'imprévu comme l'originale !

 

mardi, 26 mai 2009

Deux inconnus agressent un homme en fauteuil roulant

La police de Miami cherche à identifier les deux agresseurs d'un homme handicapé de 66 ans.

Deux adolescents agressent un handicapé en fauteuil roulant - Nouvel Obs
La police de Miami cherche à identifier les agresseurs d'un homme handicapé de 66 ans. 
Mots-clés : agression handicapé

vendredi, 13 mars 2009

La NBC a retrouvé Jésus-Christ !

Cela fait 2000 ans qu'on l'attend, et ben le voilà : Jésus est de retour. Enfin...plus exactement, c'est un certain prédicateur évangéliste américain qui se déclare être la réincarnation de Jésus...Rien que ça.

Loin de plaisanter, l’homme qui répand son courant de pensée 24 heures sur 24 via sa chaîne câblée notamment, rassemble d’ores et déjà de nombreux fidèles. Ces derniers le prient avec ferveur, lui manifestent leur foi dans la rue, et mettent volontiers la main à la poche à la fin de ses prédications (Mon Dieu ce que c'est crédule les hommes).

La prétendue réincarnation du Christ affirme à ce sujet, sur NBC News, qu’il ne voit aucun problème à recevoir cet argent qui lui a permis de s’offrir une belle villa, ainsi qu’un cabriolet. “Tout le monde devrait être riche”, précise-t-il à la journaliste. Ben tiens ! Jésus Christ peut-être, mais il perd pas le sens du terrestre pour autant !

Il nie, par ailleurs, l’existence de la Cène et celle de Satan, inventé selon lui par l’industrie hollywoodienne. C'est peut-être qu'il a un peu perdu la mémoire de sa précédente vie, qui sait.

N'empêche...Avant, Jésus était plus simple, il se déplaçait à dos d'âne. Maintenant, c'est le cabriolet. Il faut faire avec les moeurs de son époque !

Le reportager de NBC News sur le Jésus Christ Superstar :


mercredi, 11 mars 2009

Chuck Norris appelle à la guerre de Sécession, génial !

BlackBelt.jpgTout le monde le sait : Chuck Norris ne porte pas de montre. Il décide de l'heure qu'il est. De la même manière, il a décidé qu'il serait président du Texas. Problème : le Texas n'est pas un Etat souverain. Pas grave,  il fera sécession, Chuck l'a sous-entendu :"Ca pourrait être une réalité plus vite qu'on ne le pense."

L'histoire est on ne peut plus sérieuse. Dans un entretien accordé au site Internet "World Net Daily", le Texas Ranger le plus célèbre du monde a assuré qu'il se voyait très bien dans la peau d'un président du Texas.

Après tout, dans la série des choses pas très sérieuses, Chuck avait quand même donné son soutien à Mike Huckabee pour être candidat républicain à la présidence américaine. Le genre pasteur dont la réponse contre l'immigration est un Chuck Norris posté à chaque frontière.

Mais voilà : Chuck est nostalgique de l'époque bénie des Pères Fondateurs, où il n'y avait pas ces saloperies de gauchistes qui pourrissent l'Amérique.

"De la côte Est à la côte Gauche [ndlt: référence à la tradition gauchiste de la Californie], les Etats-Unis semblent abandonner de plus en plus la vision de ses fondateurs."

Chuck reproche à Barack Obama sa politique d'ouverture envers la Palestine - 900 millions de dollars ont été aloués à l'Autorité Palestinienne-, qui jure avec les propos de Georges Washington : "La grande règle à suivre envers les autres nations, est d'étendre nos relations commerciales avec elles, tout en ayant le moins de rapports politiques avec elles". Chuck a peut-être juste oublié que dans sa grande sagesse, Washington vivait il y a 250 ans et dirigeait un pays tout à fait différent.

Idem en ce qui concerne sa politique budgétaire, et sans doute bien d'autres choses, Obama n'a pas les suffrages de Chuck. "Il va y avoir des sparties du pays qui vont se soulever". Mais c'est qu'il est nostalgique de la guerre de Sécession en plus ! Un auditeur du Glenn Beck show, émission de radio à laquelle participait Chuck Norris, émettait lui aussi l'idée que le Texas pourrait bien se soulever contre le gouvernement fédéral, et l'acteur d'approuver abondamment...

On a beau rigoler, le fait est que les idées sécessionnistes ont souvent trouvé un terrain fertile au Texas, qui s'est toujours vanté d'avoir été une République indépendante, de 1836 à 1845, avant d'intégrer les Etats-Unis. Et Arnold Schwarzennegger est bien devenu gouverneur de Californie. Maintenant, est-ce que nous verrons Chuck Norris mener un front sécessionniste sudiste...Sans doute son meilleur rôle depuis "La Fureur du Dragon".

Pour aller plus loin (que Chuck) : une petite bio truculente de l'acteur sur Nanarland.


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu