Avertir le modérateur

vendredi, 05 juin 2009

La planète des hommes

fbcdb32a-519a-11de-9cd2-91f19c188fe0.jpgAujourd'hui 5 juin, journée mondiale de l'écologie (j'ai horreur du principe des "journées de", mais c'est juste pour situer le contexte), le film de Yann Arthus-Bertrand, "Home" sort sur les grands et petits écrans (sur France 2), et notamment sur le Web, en accès gratuit, mais également sur des écrans géants (au Champ de Mars à Paris, à Londres et à New York), et en DVD.

Vous pouvez le suivre ici (eh oui les intégrations ont été supprimées "sur demande")...Je croyais que le film devait avoir la plus large diffusion possible notamment gratuite ?

Produit par Luc Besson (producteur de la trilogie des Taxi) et EuropaCorp, Home a été financé par François-Henri Pinault, le patron du groupe de luxe mondial PPR qui a déboursé 12 millions d'euros. Il a nécessité plus de deux ans et demi de tournage en hélicoptère dans plus de 50 pays et donné lieu à 500 heures de rush, ramenées à 2 heures pour le cinéma et 90 minutes pour la télévision.

Loin d'être un film sur la pollution, "Home" est selon l'avis de son auteur, un film sur la Terre, sur les humains et leur consommation qui la menace. "La beauté crée de l'émotion et fait réfléchir, explique Yann Arthus-Bertrand. Le message porté par ce film est extrêmement important, car il met en évidence la question de la survie. Sans nous en rendre compte, molécule après molécule, nous avons bouleversé l'équilibre climatique de la terre. Il ne reste plus que dix ans à l'humanité pour inverser la tendance."

Des parrains célèbres, dont Al Gore, Prix Nobel de la paix et auteur d'Une vérité qui dérange, ont apporté leur caution scienti fique au film. Mais Yann Arthus-Bertrand s'est heurté à l'hostilité de certains pays, dérangés par sa caméra inquisitrice. La Syrie et Dubaï n'ont pas souhaité lui ouvrir leurs frontières. L'Inde a conservé la moitié de sa pellicule et la Chine a levé sa censure in extremis. L'Argentine l'a retenu une semaine sous un prétexte fallacieux. Preuve que le photographe écolo met souvent le doigt là où ça fait mal.

On déplore cependant que les solutions proposées ne prennent que cinq minutes du film.

N'oubliez pas de le voir ce soir sur France 2 à 20h50, ça vaut le détour quand même, et puis ça change des Experts ou de P.J (ah non merde ça s'est fini la semaine dernière ;) )

 

mercredi, 27 août 2008

Faire de son chien un écolo : c'est possible !

419257386.jpgBien que les Américains ne consacrent aujourd'hui que 2% de leur budget à l'environnement, beaucoup possèdent un animal de compagnie. A travers lui, il leur est désormais possible d'agir en faveur de l'environnement. C'est la nouvelle idée que les clubs canins cherchent à promouvoir : le "Green Pet", c'est simple !

Jouets non toxiques, tissus en fibres naturelles, une alimentation saine ne sont que quelques pistes vers un chien "écologiste".

Corbett Marshall est le co-auteur d'un livre, déjà épuisé outre-Atlantique, "Ecodog", dans lequel de nombreux conseils pratiques, adresses et même recettes sont répertoriés : "Les gens sont très agréablement surpris par cet ouvrage. Nous avons des retours très positifs; cela leur permet d'avoir un comportement écologique, même avec leur animal, et la plupart ne pensait pas que cela fut possible", explique t-il.

"L'Ecodog" franchira t-il l'Atlantique pour prêcher le bon comportement en Europe ? Affaire à suivre !

Voici un lien vidéo vers un reportage de l'AFP à New York. Vous y verrez une représentante du club canin de Manhattan, ainsi qu'une interview de Corbet Marshall.

Visible sur Télé-Animaux.com

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu