Avertir le modérateur

jeudi, 22 janvier 2009

La Grande Odyssée ou l'Appel de la Forêt de Jack London

chiens les Gets.jpgEn plein délire d'Obamania, je n'ai pas résisté au plaisir de faire autre chose que d'en parler -il a bien fallu que j'en parle un peu-. Hier donc, c'était la fin d'une course de chiens de traîneau qui commence à avoir sa petite notoriété, par sa difficulté et sa beauté : la Grande Odyssée.

Conduire un attelage de chiens de traîneau, c'est à peu près aussi vieux que les pyramides d'Egypte, même plus. En Norvège, en Alaska, il existe depuis longtemps déjà des courses sportives et très physiques qui perpétuent cette belle tradition qui unit l'homme à la nature, l'homme à son équipe d'amis les plus fidèles : les chiens.

Face à l'Iditarod d'Alaska, ou la Femunt Loppett de Norvège, la Grande Odyssée oppose 1000 km de distance et 25 000 m de dénivelés dans les massifs alpins, entre la France et la Suisse, avec le Mont Blanc pour frontière. La course fête cette année sa cinquième année d'existence, et le succès ne se dément pas : spectateurs, journalistes et photographes étaient au rendez-vous, et ils n'ont pas été déçus.

Cette année, 16 mushers -conducteurs de traîneau- se sont affrontés. Certains venaient pour la première fois, d'autres avaient déjà éprouvé la piste française. Tous venaient pour tenter de remporter une victoire qui symbolise beaucoup. C'est d'ailleurs un "Rookie", un novice de la course en quelque sorte, qui est reparti avec le trophée : Radek Havrda, un Tchèque qui ne parlait ni français ni anglais, et qui faisait sourire beaucoup de monde à la conférence de presse du début de la course. Ils doivent se sentir bien c... maintenant !

Sur place pour le magazine 30 Millions d'Amis, j'ai pu réaliser quelques interviews et reportages qui, je l'espère, vous donneront envie d'aller en Haute-Savoie l'année prochaine !

Voici, pour commencer, l'interview d'Isabelle Travadon, l'une des meilleures "musheuses" françaises (ça se dit ça, "musheuse" ?) :

Grande Odyssée 2009 : Isabelle Travadon, une femme musher

envoyé par tele-animaux

 

Voici en vrac, quelques images du début de la course et de la deuxième étape près d'Avoriaz :

Et enfin, le meilleur : l'étape avec le bivouac de nuit, ambiance Jack London assurée !



jeudi, 11 décembre 2008

Facebook, la SPA et la Fédération...du lancer de chiots

Avec Internet, le monde progresse...Ou pas. Le titre de cette catégorie s'applique plus que jamais avec cette info qui commence à circuler sur le Net.

Parmi les milliards de groupes que l'on peut trouver sur Facebook, on pouvait, il y a encore 24h, dénicher une "perle" de connerie comme celle-ci : la Fédération Française du lancer de chiots. Après celles du lancer de nains, de cochons, celle des chiots.

SPA Facebook.jpg

40 000 affiliés selon le descriptif, un "sport-extrême" que l'on pratique le weekend, en semaine, en vacances, pour aller plus loin dans le dépassement de soi. Le groupe, lui, ne compte "que" 350 membres, ce qui fait déjà un bon paquet de cons.

Autant dire que la SPA n'a pas attendu longtemps pour réagir :

« Internet peut être la pire ou la meilleure des choses. Il est alarmant que de tels groupes, comptant exercer des activités de mauvais goût puissent se créer ainsi sur Facebook. Il y a un véritable problème de société. La SPA ne peut que désapprouver la création d'un tel groupe et demande à Facebook de le fermer dans les plus brefs délais. Les animaux une fois de plus font les frais du malaise d'une société en perte de repères, c'est inacceptable et nous devons réagir ! Facebook devrait peut être controlé un peut plus sérieusement les groupes pour éviter des incidents comme celui-ci."

post.jpgLa célèbre association a écrit une lettre au PDG de Facebook, que vous pouvez lire sur le site de la SPA, et se déclare prête à aller "jusqu'à manquer d'humour, si cela était le but."

De leur côté, les fondateurs du groupe se réclament du second degré et déplorent que la SPA n'en est pas...Mais à ce niveau-là, c'est du 10ème degré ! Néanmoins, suite à la demande de la SPA, le créateur du groupe ne semblait guère se faire d'illusion : "Connaissant la grande hardiesse légendaire du bien-pensant "soyons lisses" Facebook, il ne fait que peu de doute, malheureusement" que le groupe va être supprimé".

 

RECTIFICATIF :

Après de meilleures recherches, il se trouve que le groupe est toujours accessible sur Facebook, à cette adresse. En somme, la réponse du réseau social commence à se faire attendre. Par ailleurs, le buzz a sans doute stimuler les consciences puisque le groupe compte 846 membres, soit le double en 48h !

Néanmoins, c'est près de 2000 personnes de plus, membres de Facebook, qui trouvent ce groupe plus que limite et expriment leur indignation.

L'affaire sera t-elle portée devant la justice en cas de non-fermeture ? Contactée, la SPA n'envisage pas cette solution, mais pense que le site fermera incessamment sous peu. En effet, Facebook a déjà connu des précédents s'étant soldés par la fermeture des groupes. Le nouveau bureau commercial de Facebook en France n'a pas souhaité commenter cette affaire, qui d'après les personnes contactées concerne en premier lieu le service juridique du groupe Internet situé aux Etats-Unis.

Un petit aperçu du feu groupe...en photo et en texte:

Lancer.jpg"Chers confrères, consoeurs, lanceurs, lanceuses de chiots de toute s formes, de toutes régions, de tous patois.
L'heure est grave !!
La SPA a très sérieusement jugé notre sport incompatible avec des valeurs archaïques à la grand-papa (voire, vichystes, voire d'extrême-gauche) qu'elle prône, et entend nous empêcher de pratiquer ce noble sport séculaire qu'est le lancer de chiot !
SCANDALEUX !
!"

Sympathique non ? Ce sont sûrement les mêmes qui trouveront très drôle de créer un groupe du genre "Fédération française de ratonnades"...

En attendant, ils vantent déjà les mérites d'un groupe "esthétique" visant à reconnaître la beauté de la moustache d'Hitler, ou d'un autre qui tente une contre-attaque : "Groupe destiné aux gens trop cons pour comprendre le second degré." On vous l'a dit, à ce niveau-là, c'est du 10ème degré !

Précision : l'article n'est en effet pas très clair sur un point. Chers amis commentateurs, rassurez-vous, j'ai bien compris à l'instant même où j'ai pris connaissance de cette histoire, que ce n'était qu'une blague de potache. Je n'ai pas pris ça au premier degré. J'ai juste pris le parti de dire que je ne trouvais pas ça drôle. Je le rappelle ce blog est un blog d'OPINION. Après, j'adore les Nuls, les Monty Python et le Air Guitar (qui en a pris pour son grade sur un même module de commentaires, chez Libé Next), ça ne change rien au fait que cette blague-là, je la trouve très moyenne et surtout révélatrice d'un profond malaise.

Enfin un rappel à l'usage de tous : tant que vous n'allez pas jusqu'à la prise à parti et l'insulte, vous pouvez bien sûr vous exprimer ici. Et pas de langage SMS, que tout le monde puisse vous lire.

mardi, 21 octobre 2008

Des pin-ups pour les pitpulls : elles ont du chien et du mordant !

carlaloubaxterandlittledarling.jpg"Little Darling" pose complaisamment en tenue victorienne sur un canapé ou une Cadillac, avec un charmant compagnon : sa chienne pitbull Carla Lou, 12 ans, qui a un beau morceau de dentelle autour du cou en guise de collier !

"Little Darling", c'est Deirdre Franklin, conseillère en biens hypothéqués le jour, reine du "burlesque" la nuit, mais surtout une amoureuse des chiens depuis l'enfance, et en particulier des pitbulls.

Aide aux refuges, bénévolat, coup de main aux secours après la catastrophe Katrina, Deirdre essaie d'être partout, et en particulier au refuge principal de Philadelphie, la ville voisine.

C'est en travaillant dans ce refuge qu'elle découvrit la triste situation des pitbulls, d'abord élevés pour le combat, souvent battus puis abandonnés, avant d'arriver dans les refuges où ils sont souvent euthanasiés en raison de leur race. Le jour où l'un de ces chiens fut euthanasié sous ses yeux alors qu'elle voulait l'adopter -ce qui était contraire à la politique du centre-, Deirdre a dit "stop".

"Cet incident m'a rendue tellement folle que j'ai décidé de faire quelque chose pour ces chiens. J'ai réuni quelques amies qui en possédaient, nous nous sommes habillées de façon sexy, nous avons fait des photos, et de là nous avons lancé notre premier calendrier en 2007 !" raconte Deirdre.

"Pin-ups for Pit bulls", tel est le nom de ce calendrier et depuis, de ce petit mouvement associatif, qui a déjà réuni par ses ventes près de 4 000 dollars la première année, et 10 000 dollars en 2008 ! "Les fonds que nous récoltons vont directement aux associations et refuges qui défendent les pitbulls : nourriture, transport à travers le pays pour sauver un chien, soins vétérinaires..." explique "Little Darling".

Et pourquoi le concept des pin-ups ? "Pour attirer un public qui ne connaît pas toujours ces problèmes, il n'y a rien de mieux. Tout le monde n'aime pas forcément les chiens, mais tout le monde aime les jolies filles !"

Sauver des chiens martyrisés et victimes des stéréotypes

jenny_petunia_treats.jpgCar l'association de Deirdre vise avant tout à sauver des chiens martyrisés et malheureux, mais également à attirer l'attention du public sur une race victime des stéréotypes : "Qu'est-ce que qui en fait des chiens différents des autres ? La forme de leur tête. Ce ne sont pas les monstres que l'on nous dépeint, ils sont aussi gentils et affectueux que n'importe quelle autre race. Tout dépend du maître qu'ils ont".

Pour sa part, Deirdre a adopté deux pitbulls : Carla Lou, abandonnée il y a douze ans et laissée pour morte au Texas, et Baxter, deux ans, sur le dos duquel son maître a versé de l'acide alors qu'il était chiot. Il en garde une cicatrice indélébile et des problèmes nerveux. Mais les deux chiens, qui ont initié avec leur maîtresse le concept des "Pin-ups for Pit bulls", semble très heureux !

Derbyeaser_wmkd_web.jpg


"Il faut vraiment aider cette race à avoir une meilleure image. Bien que des lois sur les races dites dangereuses aient été passées dans certaines villes -obligeant par exemple à museler les chiens-, les propriétaires ne veulent pas louer d'appartements à des gens possédant des pitbulls, les compagnies d'assurance refusent de couvrir ces dossiers "à risque". Il y a une vraie discrimination à leur égard" déplore la belle pin-up.

Si les pitbulls font l'objet d'un "délit de sale gueule", il ne peut vraiment pas en être de même pour leurs charmantes maîtresses...C'est bien le but de Deirdre qui, vu le succès de son calendrier -elle est Miss Octobre cette année-, est sur la bonne voie !

Voici le lien d'un excellent reportage de Discovery Channel sur "Pinups for Pitbulls", ainsi que ci-dessous, l'interview de la fondatrice de "Pin-ups for Pitbulls" sur le plateau d'une émission américaine :

cn8 Pinups for Pitbulls interview Little Darling

 

Il me fait bien envie ce calendrier, on le trouve où ?

Sur le site officiel de "Pinups for Pitbulls": il coûte 20 $

Egalement le site Myspace de l'association

Parlez-en ! :

lundi, 13 octobre 2008

Poutine nous présente sa tigresse...Graou !

573491.jpgPour son 56ème anniversaire, Vladimir Poutine a reçu un présent des plus originaux : une jeune tigresse de l'Amour de deux mois et demi.

Lui qui est sans doute considéré comme l'homme le plus impressionnant de Russie, s'est fait tout tendre et aimable devant cette boule de poil de 9kg. Il ne lui a pas encore donné de nom mais hésite entre "Mashenka" ou "Milashka".

"Chut, ne criez pas, ne faites pas de bruits"...Tel fut l'essentiel des mots accordés par l'actuel Premier Ministre russe aux journalistes venus dans sa résidence de Novo-Ogarevo, près de Moscou, lors de la "présentation" de son nouvel animal de compagnie. La belle tigresse était bien mise en valeur, dans un charmant panier au tissu imprimé...tigre (la classe).

La vie de la petite tigresse en compagnie de cet autre tigre russe qu'est Poutine, ne devrait pas être longue : "Elle doit vivre dans des conditions normales. On va la confier à un zoo". C'est vrai qu'être le témoin des tactiques politiques de Poutine, ça ne doit pas être une vie...

Toujours est-il que Poutine n'a pas besoin de service de com' pour faire sa pub et dorer son image qui brille déjà beaucoup auprès du public féminin russe...Entre ses muscles d'acier, sa maîtrise du judo et son habileté à user de la gâchette, il y ajoute l'amour des animaux...Poutine sex-symbol ?

 

 

mardi, 09 septembre 2008

Un chien témoigne dans une possible affaire de meurtre !

772420651.jpgCe n'est pas une plaisanterie : France Info révélait ce matin l'information, sans précédent dans le monde judiciaire : Thomas Cassuto, juge de Nanterre célèbre pour sa tentative de perquisition du Canard Enchaîné, a fait entendre cet été un chien dans une possible affaire de meurtre.

Il y a deux ans et demi, une femme de 59 ans est retrouvé pendue à son domicile. Suicide selon la police, meurtre pour la famille.

En juillet dernier, un juge, son greffier, un vétérinaire expert comportementaliste se rendent chez la victime, accompagnés du seul témoin de sa mort : son chien.

Thomas Cassuto veut tenter une expérience sans précédent : confronter le chien, sur les lieux du drame, à un suspect proche de la victime, et noter ses réactions. En présence de l'homme, le chien aboie...Et le greffier note sur le procès verbal, les jappements de l'animal.

Comment considérer cet aboiement ? C'est toute la question que se pose la justice. Les magistrats, cités par France Info, sont sceptiques ou amusés : "Quand on connaît la fragilité d'un témoignage humain, que penser d'un témoignage canin ?" s'interroge l'un d'eux. Les faits remontent également à longtemps, ce qui ferait "17 ans en temps de chien" fait remarquer un autre.

Le "témoignage" du chien permettra t-il d'élucider l'affaire ? A suivre !

mercredi, 27 août 2008

Faire de son chien un écolo : c'est possible !

419257386.jpgBien que les Américains ne consacrent aujourd'hui que 2% de leur budget à l'environnement, beaucoup possèdent un animal de compagnie. A travers lui, il leur est désormais possible d'agir en faveur de l'environnement. C'est la nouvelle idée que les clubs canins cherchent à promouvoir : le "Green Pet", c'est simple !

Jouets non toxiques, tissus en fibres naturelles, une alimentation saine ne sont que quelques pistes vers un chien "écologiste".

Corbett Marshall est le co-auteur d'un livre, déjà épuisé outre-Atlantique, "Ecodog", dans lequel de nombreux conseils pratiques, adresses et même recettes sont répertoriés : "Les gens sont très agréablement surpris par cet ouvrage. Nous avons des retours très positifs; cela leur permet d'avoir un comportement écologique, même avec leur animal, et la plupart ne pensait pas que cela fut possible", explique t-il.

"L'Ecodog" franchira t-il l'Atlantique pour prêcher le bon comportement en Europe ? Affaire à suivre !

Voici un lien vidéo vers un reportage de l'AFP à New York. Vous y verrez une représentante du club canin de Manhattan, ainsi qu'une interview de Corbet Marshall.

Visible sur Télé-Animaux.com

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu