Avertir le modérateur

mercredi, 11 mars 2009

Chuck Norris appelle à la guerre de Sécession, génial !

BlackBelt.jpgTout le monde le sait : Chuck Norris ne porte pas de montre. Il décide de l'heure qu'il est. De la même manière, il a décidé qu'il serait président du Texas. Problème : le Texas n'est pas un Etat souverain. Pas grave,  il fera sécession, Chuck l'a sous-entendu :"Ca pourrait être une réalité plus vite qu'on ne le pense."

L'histoire est on ne peut plus sérieuse. Dans un entretien accordé au site Internet "World Net Daily", le Texas Ranger le plus célèbre du monde a assuré qu'il se voyait très bien dans la peau d'un président du Texas.

Après tout, dans la série des choses pas très sérieuses, Chuck avait quand même donné son soutien à Mike Huckabee pour être candidat républicain à la présidence américaine. Le genre pasteur dont la réponse contre l'immigration est un Chuck Norris posté à chaque frontière.

Mais voilà : Chuck est nostalgique de l'époque bénie des Pères Fondateurs, où il n'y avait pas ces saloperies de gauchistes qui pourrissent l'Amérique.

"De la côte Est à la côte Gauche [ndlt: référence à la tradition gauchiste de la Californie], les Etats-Unis semblent abandonner de plus en plus la vision de ses fondateurs."

Chuck reproche à Barack Obama sa politique d'ouverture envers la Palestine - 900 millions de dollars ont été aloués à l'Autorité Palestinienne-, qui jure avec les propos de Georges Washington : "La grande règle à suivre envers les autres nations, est d'étendre nos relations commerciales avec elles, tout en ayant le moins de rapports politiques avec elles". Chuck a peut-être juste oublié que dans sa grande sagesse, Washington vivait il y a 250 ans et dirigeait un pays tout à fait différent.

Idem en ce qui concerne sa politique budgétaire, et sans doute bien d'autres choses, Obama n'a pas les suffrages de Chuck. "Il va y avoir des sparties du pays qui vont se soulever". Mais c'est qu'il est nostalgique de la guerre de Sécession en plus ! Un auditeur du Glenn Beck show, émission de radio à laquelle participait Chuck Norris, émettait lui aussi l'idée que le Texas pourrait bien se soulever contre le gouvernement fédéral, et l'acteur d'approuver abondamment...

On a beau rigoler, le fait est que les idées sécessionnistes ont souvent trouvé un terrain fertile au Texas, qui s'est toujours vanté d'avoir été une République indépendante, de 1836 à 1845, avant d'intégrer les Etats-Unis. Et Arnold Schwarzennegger est bien devenu gouverneur de Californie. Maintenant, est-ce que nous verrons Chuck Norris mener un front sécessionniste sudiste...Sans doute son meilleur rôle depuis "La Fureur du Dragon".

Pour aller plus loin (que Chuck) : une petite bio truculente de l'acteur sur Nanarland.


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu