Avertir le modérateur

dimanche, 28 novembre 2010

Les Etats-Unis flingués par un site Internet

 

_44456771_leaks-wikileaks203.jpgLe motto de Wikileaks ? « We open governments ». Au scalpel alors !

250 000 documents confidentiels balancés sur la Toile, pour la diplomatie d’un pays, ça pique. Quand on apprend que les Américains en savent plus sur les secrets de la politique allemande que les politiciens allemands eux-mêmes, ça surprend. Quant à ce que les diplomates américains rapportent de la diplomatie arabe sur l’Iran (plus ou moins assimilé à une pieuvre, un serpent dont il faut couper la tête)…  On imagine qu’à Washington, on est en train de se dire « les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. »

En tout cas, internationalement, silence radio. Il faut dire qu’il y a de quoi être pétrifié. Ce n’est pas tous les jours que votre principal allié se fait torpiller.

A Wikileaks par contre, on doit commencer à se chercher de bonnes assurances-vie… M’est avis qu’au Pentagone, on trouve que la plaisanterie a assez duré.  Car si ces divulgations ne changeront pas la face du monde (encore que… c’est à débattre), les quelques observateurs politiques qui ont déjà commenté l’événement affirment déjà que les Etats-Unis « ne sortiront pas indemnes d’une telle opération ». Pour Jean-Dominique Merchet, directeur adjoint de la rédaction de Marianne, spécialiste des questions de défense et interviewé par Owni.fr (partenaire de Wikileaks), « les diplomates du monde entier vont être réticents à partager des informations avec le pays, redoutant de les voir sur Internet dans les six mois qui suivent. Une chose est sûre : Wikileaks affaiblit les Etats-Unis politiquement. »

L’anarchie 2.0

C’est peut-être un événement, une première historique : un simple site Internet fait trembler l’une des puissances stratégiques mondiales. Impensable il y a 10 ans.  Plus que le fait d’un seul type qui a balancé des milliers de documents, c’est bien Internet lui-même le responsable. Plus de frontières, plus de secrets : après tout, après les potins des stars, pourquoi pas les secrets-défense ? Mais qui accuser alors ? Il y aurait certes ce soldat de 23 ans, qui a tout balancé à Wikileaks « en téléchargeant les documents tout en écoutant du Lady Gaga », qu’on aurait un peu envie de claquer, et qui surtout, paraît trop con pour être vrai. Là non plus, on ne nous dit pas tout. Un petit pilotage obscur ? Le vrai problème pour les diplomates, c’est qu’avec Internet, il n’y a même plus d’ennemi à abattre.

Malin, Wikileaks n’est évidemment pas hébergé aux Etats-Unis. Depuis août 2010, le parti Pirate suédois a offert de les héberger gracieusement. Ce parti anarchiste prône «  un Internet libre, sans aucune licence, dans une société ouverte. La liberté de communication est l'une des bases des droits de l'homme et fait partie de la Convention européenne des droits de l'homme. Les nouvelles technologies sont quelque chose de fantastique que nous devons encourager, et non entraver en mettant en prison les gens qui fournissent des infrastructures. Les politiciens ne pourront jamais mettre un terme à l'échange de fichiers mais ils peuvent causer des dommages à Internet et aux gens qui œuvrent pour le développer. » Ces mêmes pirates ont été par exemple à l’œuvre avec Pirate Bay pour le téléchargement.

Wikileaks bénéficie de cryptages à la pointe pour assurer la confidentialité de ses sources, et à terme, espère devenir l’organe d’information le plus puissant au monde. Fantasme ou début de réalité depuis le 28 novembre à 17h ?

Sauf que… Quelles conséquences cela peut-il avoir, pour les Etats cités dans ces 250 000 télégrammes, de savoir ce que les uns et les autres pensent de chacun, et surtout, que le monde entier le sache ! Si le fondement de la diplomatie est d’être secrète, quid de la disparition du secret ? Quelles seront les implications politiques et diplomatiques à court et moyen terme ? Voir sur un même front commun contre l’Iran Israël (évidemment), mais aussi l’Arabie Saoudite, les Emirats, la Jordanie, l’Egypte… à peu près la totalité du Moyen-Orient liguée contre le grand Sauron, cela dessinerait-il à gros traits une future coalition ? Brrr…

Entre autres réjouissances pour l'avenir, on apprend tout de même que l'Iran a acquis des missiles auprès de la Corée du Nord, qui pourraient attendre l'Europe de l'Ouest, et que les Etats-Unis ne savent strictement rien de l'Iran, où ils n'ont aucun informateur fiable.

Une chose est sûre : les Etats-Unis vont très vite se sentir bien seuls. Leur siècle de domination s’est bel et bien achevé un 11 septembre 2001…

 

mardi, 26 mai 2009

Deux inconnus agressent un homme en fauteuil roulant

La police de Miami cherche à identifier les deux agresseurs d'un homme handicapé de 66 ans.

Deux adolescents agressent un handicapé en fauteuil roulant - Nouvel Obs
La police de Miami cherche à identifier les agresseurs d'un homme handicapé de 66 ans. 
Mots-clés : agression handicapé

vendredi, 13 mars 2009

La NBC a retrouvé Jésus-Christ !

Cela fait 2000 ans qu'on l'attend, et ben le voilà : Jésus est de retour. Enfin...plus exactement, c'est un certain prédicateur évangéliste américain qui se déclare être la réincarnation de Jésus...Rien que ça.

Loin de plaisanter, l’homme qui répand son courant de pensée 24 heures sur 24 via sa chaîne câblée notamment, rassemble d’ores et déjà de nombreux fidèles. Ces derniers le prient avec ferveur, lui manifestent leur foi dans la rue, et mettent volontiers la main à la poche à la fin de ses prédications (Mon Dieu ce que c'est crédule les hommes).

La prétendue réincarnation du Christ affirme à ce sujet, sur NBC News, qu’il ne voit aucun problème à recevoir cet argent qui lui a permis de s’offrir une belle villa, ainsi qu’un cabriolet. “Tout le monde devrait être riche”, précise-t-il à la journaliste. Ben tiens ! Jésus Christ peut-être, mais il perd pas le sens du terrestre pour autant !

Il nie, par ailleurs, l’existence de la Cène et celle de Satan, inventé selon lui par l’industrie hollywoodienne. C'est peut-être qu'il a un peu perdu la mémoire de sa précédente vie, qui sait.

N'empêche...Avant, Jésus était plus simple, il se déplaçait à dos d'âne. Maintenant, c'est le cabriolet. Il faut faire avec les moeurs de son époque !

Le reportager de NBC News sur le Jésus Christ Superstar :


dimanche, 01 mars 2009

Sept vies

sept_vies.jpgLe film s'ouvre sur un homme essoufflé, qui se précipite au téléphone pour annoncer son propre suicide à une standardiste. La scène suivante montre Ben Thomas quelques semaines plus tôt, toujours au téléphone, aux prises avec un autre standardiste, à qui il s'en prend parce que ce dernier est aveugle.

En réalité, Ben, hanté par un secret, a choisi sept personnes au hasard ,sept personnes ayant toutes un problème suffisamment grave pour qu'il leur vienne en aide. Ce qu'il n'a pas prévu, c'est qu'il va tomber amoureux de l'une d'entre elles, une jeune femme qui n'en a plus pour longtemps à moins qu'on ne lui trouve un coeur neuf. Ce qu'il n'a pas prévu non plus, c'est le retour de son frère ...

Après A la recherche du bonheur (2006), Gabriele Muccino retrouve Will Smith pour un film à part ; ce n'est pas à proprement parler le type de film qu'on irait voir tous les jours mais il est, dans son genre, l'un des meilleurs de ce début d'année (et on sait que la concurrence est dure ces premiers mois de 2009). Le duo Smith-Muccino fonctionne à merveille, le deuxième dirigeant le premier par ailleurs excellent dans son rôle, comme le premier s'occupe de ses sept inconnus : "Vous avez besoin de moi, mais moi aussi j'ai besoin de vous".

Sept vies (Seven pounds), de G. Muccino, 2009, avec Will Smith.

J.S



jeudi, 12 février 2009

La mère des octuplés demandent de l'argent aux internautes...Euh, en vertu de quoi ?

family.jpgOn croit rêver. Nadya Suleman, cette mère américaine qui a accouché en janvier dernier d'octuplés, suscite de nouveau la polémique. En effet, elle vient d'ouvrir un site Internet avec sa trombine et celles de ses huit nouveaux enfants - elle en comptait déjà six-, avec un appel lancé aux Internautes...En gros, des commentaires ou des sous !

Voir le site Internet ici

Ce site est tout ce qu'il y a de plus sérieux...On y apprend que les bébés se portent bien, que l'on peut tout à fait faire un don ou envoyer des cadeaux, il y a tout ce qu'il faut pour ça : l'adresse d'une entreprise de relations publiques de Los Angeles, et un joli petit lien vers Paypal pour faire un don en espèces sonnantes et trébuchantes...

Stop. Minute. Un détail m'échappe.

Juste pour infos, la maman est donc une jeune femme de 33 ans, au chômage, vivant encore chez ses parents, et donc déjà mère de six enfants; elle touche également une pension pour trois de ses enfants handicapés. Sa petite famille se porte désormais à 14 personnes. Nulle part sur son site, elle ne donne de raison pour justifier sa démarche : grande précarité, crise, que sais-je...

Ma question est donc la suivante : en vertu de quoi les internautes se sentiraient-ils obligés, ou concernés par sa situation? En vertu de quoi devraient-ils faire un don à une femme dont l'exploit se résume à avoir mis au monde huit enfants ? Ca permet de rentrer dans le Guinness Book, mais pas forcément de s'ériger en ONG et réclamer de l'argent !

Non ? Vous ne croyez pas ? En même temps, elle vient de recevoir, pas plus tard qu'aujourd'hui, des menaces de mort, de gens probablement énervés des détails sur sa vie avant ces nouvelles naissances. L'argent servirait peut-être à embaucher des gardes du corps, qui sait ?

Un peu de neuf :

Après lecture de nouvelles sources, il se trouve que la fameuse maman intrigue énormément les médias américains. Une fratrie de 14 enfants, ça ne vous fait penser à personne ? La famille Jolie-Pitt bien sûr !

Et en effet, la jeune femme est une fan hardcore du célèbre couple et en particulier d'Angelina Jolie, à laquelle elle ressemble étrangement. A tel point qu'elle aurait demandé 1,5 millions de dollars pour sa première interview chez CBS, quand Angelina et Brad avaient vendu les photos de leurs jumeaux aux magazines people pour 9 millions de dollars. En somme, elle ferait tout comme son modèle, la classe en moins.

On se disait aussi...

 

mardi, 20 janvier 2009

Ségolène Royal : craquage complet à Washington

sego.jpgOn rigole de savoir que Ségolène Royal sera à Washington pour l'investiture d'Obama. Tenez-vous bien, elle y a sa place parce que comme lui, elle a "le sens de l'histoire". En direct de l'événement historique qu'elle voulait vivre "autrement que devant un écran de télévision", il paraît qu'elle vient également travailler. On ne sait pas qui elle va rencontrer. Mais elle l'affirme : "cette audace américaine doit irradier le monde". Mais ne vous méprenez pas : cette audace américaine, l'audace de Barack Obama, il l'a directement copié chez notre Ségo nationale. C'est elle qui l'affirme.

Citée par le correspondant du Monde à Washington : "Oui, j'ai inspiré Obama et ses équipes nous ont copié". C'était quand la candidate socialiste faisait la course à l'Elysée et que Barack Obama rêvait bien de faire celle à la Maison Blanche. Il aurait envoyé une équipe à Paris pour étudier son site "Désir d'Avenir" : "Chez nous ils ont enregistré les idées de 'gagnant-gagnant', de 'citoyen-expert'" Ensuite, M. Obama a adapté sa "démocratie participative" à la mode américaine, "fort différente de l'européenne". Aux Etats-Unis, tout n'est que "communautés" – ethniques, religieuses, culturelles, urbaines, même les quartiers d'habitations s'intitulent "communities".

Elle est bonne, non ?

Ségolène Royal est convaincue que Barack Obama a tout compris. La crise n'est pas qu'économique, elle est sociale, culturelle, politique, relationnelle. C'est ce lien avec le public "dont Barack Obama a théorisé la vision" qu'elle veut recréer. Eh ben...rendez-vous en 2012 alors.



 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu