Avertir le modérateur

lundi, 19 janvier 2009

Obama dans les starting-blocks

"Obama pour une autre Déclaration d'Indépendance", "Obama rend hommage aux Pères Fondateurs" : le nouveau président des Etats-Unis fait sentir à quel point la première puissance du monde est nostalgique de l'année 1776, date de sa naissance en tant que première grande démocratie. Certes, par la suite, on a largement déchanté, mais force est de constater que l'esprit nouveau, qui allait souffler sur la France une dizaine d'années plus tard, est resté gravé dans la mémoire collective comme porteur d'un immense espoir.

C'est sous cet espoir que Barack Obama veut placer sa présidence. Fera t-il quelque chose pour la situation au Proche-Orient, réduira t-il l'impérialisme guerrier américain, sera t-il adepte de la doctrine de Monroe, sera t-il pour un capitalisme régulé, ou ne fera t-il rien du tout...Voilà toutes les questions que le monde se pose, à la veille de l'"Inauguration Day", cette cérémonie d'investiture du nouveau président, qui sera le premier Afro-Américain à entrer à la Maison-Blanche, 40 ans après l'assassinat de Martin Luther King.

Cet événement qui dépasse largement les frontières américaines, sera suivi par des millions de personnes à travers le monde, et sur le parvis du Lincoln Memorial, on attend près de deux millions de personnes, du jamais vu depuis l'élection de Johnson en 1965, or la ville de Washington ne compte que 600 000 habitants ! Même lors des manifestations contre la guerre du Vietnam en 1973, on ne comptait "que" 60 000 personnes. Barack Obama devrait prêter serment sur la Bible utilisée par Abraham Lincoln, et débuter ainsi son mandat de quatre années. La capitale américaine accueillera ensuite toute la journée bals et cérémonies pour célébrer l'événement.

Mais une fois la journée terminée, Barack Obama sera seul dans le Bureau Ovale. Avec de lourdes tâches sur la table ! Les Etats-Unis, qui connaissent leur crise la plus grave depuis celle de 1929 (suivie par la Grande Dépression), ont poussé Obama à organiser un nouveau New Deal, à la manière de Roosevelt : depuis des semaines, il s'est entouré d'une administration à la hauteur de cette tâche, et on espère que l'Histoire se répétera...

Déjà depuis hier, des milliers de personnes se sont réunies pour débuter ces festivités, avec un grand concert dont tout le monde a parlé, et qui a réuni toutes les plus grandes stars américaines -et irlandaises, si on compte U2 !- : Bruce Springsteen, Bon Jovi, John Mellencamp, Beyoncé, Stevie Wonder, et bien d'autres.

Voici déjà quelques extraits de ce concert pour se faire plaisir :

U2 sur le Lincoln Memorial :

Bruce Springsteen chantant "The Rising":



 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu