Avertir le modérateur

samedi, 25 juillet 2009

Le tag s'affiche à la Fondation Cartier

graffiyi.jpgDepuis le 7 juillet jusqu’au 29 novembre, la Fondation Cartier accueille, après le Grand Palais, le tag et le graffiti. La différence étant que, si le Grand Palais était le premier à exposer le mouvement en France et se contentait d’une série d’œuvres de même format réalisées exprès pour l’occasion, la Fondation Cartier préfère faire le point sur toute l’histoire du tag et son rôle dans la ville.

Né dans les années 70 dans les rues de New York, le tag devient très vite un véritable phénomène mondial. A l’origine, c’est un mode d’expression comme un autre pour une poignée de jeunes de 15 ans (notamment Taki 183, Dondi, P.H.A.S.E. 2 ou Julio 204), qui se contentent de marquer leur nom sur les murs et les autobus dans une ville au bord de la faillite ; jusqu’au jour où ils s’attaquent aux trains et aux métros, pour être vus de tous, et les années passant, ils recouvriront toute la surface des wagons, avec évidemment les risques mortels que cela comporte.

Le développement fulgurant des innovations dans les styles et les formes font que dès le début des années 1980, des galeries s’intéressent à ces artistes novateurs, et l’Europe va leur permettre de se faire connaître en dehors de New York. Puis ce seront Basquiat et Keith Haring qui vont s’en rapprocher, malgré des démarches différentes ; et même des artistes auxquels on n’aurait pas forcément pensé (Blondie, The Clash) vont demander à Dondi ou Futura de travailler sur leurs clips. Entre l’entrée dans le monde de l’art et le renforcement de la lutte anti-graffiti, une nouvelle génération d’artistes apparaît dans la rue : JonOne, Ghost, Sento …

 

DSC03220.JPG

 

 

Le tag : au musée mais pas sur mon immeuble

L’exposition présentée actuellement boulevard Raspail veut montrer l’extrême diversité de ce qu’est le tag aujourd’hui, entre ses styles, sesDSC03231.JPGinfluences, ses techniques et son internationalité. Dix artistes en tout, Basco Vazko, JonOne, Cripta, Kosta-Théfaine, Barry McGee, Evan Roth, Nug, Delta, Gérard Zlotykamien et Vitché réalisent des installations et des créations éphémères spécialement pour l’évènement. Avec, à côté de cela, une grande rétrospective en photos et vidéos au sous-sol, et le premier weekend de chaque mois une création en public d’affiches très grand format.

Pour aller plus loin : si en définitive le tag est entré en moins de dix ans dans le monde de l’art et des médias, aujourd’hui il n’est toujours pas accepté par l’art « officiel », et reste l’affaire des galeries branchées et d’avant-garde, en dehors de quelques récentes expos à Londres ou Paris. Paradoxalement, les connaisseurs les plus pointus en art contemporain se sont tous précipités aux deux expos parisiennes, alors qu’ils sont les premiers à être contents quand on enlève les tags en bas de leur immeuble. A une époque où l’art contemporain reste pour la majorité des gens totalement incompréhensible, et qui pour simplifier, se limite à Pinault, aux sculptures de Jeff Koons et aux requins de Damien Hirst, le tag nous propose juste de regarder une forme d’art sans se poser de questions. Pour le plaisir des yeux et de l’art. Au fond, y avait-il réellement besoin que le tag entre dans les musées pour ça ?

J. S.

Informations :

"Né dans la rue : Graffiti", du 7 juillet au 29 novembre. Fondation Cartier pour l'Art contemporain.

261, Boulevard Raspail 75014 Paris - Tél. : 01 42 18 56 50 - Site Internet : http://fondation.cartier.com

mercredi, 27 août 2008

Faire de son chien un écolo : c'est possible !

419257386.jpgBien que les Américains ne consacrent aujourd'hui que 2% de leur budget à l'environnement, beaucoup possèdent un animal de compagnie. A travers lui, il leur est désormais possible d'agir en faveur de l'environnement. C'est la nouvelle idée que les clubs canins cherchent à promouvoir : le "Green Pet", c'est simple !

Jouets non toxiques, tissus en fibres naturelles, une alimentation saine ne sont que quelques pistes vers un chien "écologiste".

Corbett Marshall est le co-auteur d'un livre, déjà épuisé outre-Atlantique, "Ecodog", dans lequel de nombreux conseils pratiques, adresses et même recettes sont répertoriés : "Les gens sont très agréablement surpris par cet ouvrage. Nous avons des retours très positifs; cela leur permet d'avoir un comportement écologique, même avec leur animal, et la plupart ne pensait pas que cela fut possible", explique t-il.

"L'Ecodog" franchira t-il l'Atlantique pour prêcher le bon comportement en Europe ? Affaire à suivre !

Voici un lien vidéo vers un reportage de l'AFP à New York. Vous y verrez une représentante du club canin de Manhattan, ainsi qu'une interview de Corbet Marshall.

Visible sur Télé-Animaux.com

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu