Avertir le modérateur

mercredi, 08 avril 2009

Siné VS Val : Hara Kiri

Il fallait bien s'attendre à ce qu'il réagisse vertement. Siné viré par Val, mais qui a plus d'un tour dans son sac, commente à sa façon la préférence élyséenne pour Val à la tête de France Inter :

 

9886_huge.jpg

Clin d'oeil malin à la vieille Une d'"Hara Kiri" qui avait valu au journal d'être banni en 1970 pour avoir osé moquer la mort du général de Gaulle...

Viré il y a quelques mois pour "un texte antisémite", Siné saisit une bonne occas de se venger. Ca ne fait sans doute que commencer...

vendredi, 03 avril 2009

Sarkozy récompense Philippe Val avec France Inter

val.jpg"Val, c'est ma préférence à moi". L'information est tombée hier soir sur le site du Nouvel Obs : l'Elysée a donné son avis pour nommer le futur patron de France Inter, qui devrait être Philippe Val, le directeur de la publication de l'hebdo satirique Charlie Hebdo, et également éditorialiste le vendredi matin sur cette radio.

"Cela m'intéresse, mais ce n'est pas d'actualité", a réagit Val, qui n'est pas du tout modeste, mais juste conscient qu'il lui faudra attendre la nomination de Jean-Luc Hees à la tête de Radio France, pour que cet éventuel transfert se fasse. C'est en effet le dirigeant de Radio France qui choisit et nomme son équipe dans les différentes stations de l'institution radiophonique.

On parle d'une politique d'ouverture menée par Nicolas Sarkozy pour énerver la gauche, mais on peut être tenter de voir plutôt, dans la nomination de Val, une énième manifestation de népotisme.

Rappel de quelques faits : à l'été 2008, Val vire à coups de pompe dans le train le caricaturiste Siné, 80 ans, figure tutélaire de Charlie Hebdo et du dessin anar en général, pour un "malencontreux" Siné sème sa zone, sur le mariage de Jean Sarkozy avec l'héritière Darty. Le caricaturiste lançait une pique acerbe, en se demandant si le marié devrait se convertir au judaïsme pour conclure la noce. Trop loin pour Val, qui dès que l'on touche au pouvoir pousse des cris d'orfraie (casser du sucre sur Denis Robert en pleine affaire Clearstream est un bon exemple de ce comportement), et vire le rebelle récalcitrant. Ca lui permet indirectement -mais peut-être consciemment- de prendre fait et cause pour le rejeton présidentiel. En hautes sphères, cela a certainement beaucoup plu.

Précisons aussi que depuis que Val sévit à Charlie Hebdo, l'épuration a été largement pratiquée, tant des personnes que des idées. Sans nous attarder sur ces éditos à tendance spinozienne absolument inbuvables, lecteurs de Charlie -s'il y en a encore-, si vous ne trouvez pas que votre journal préféré ressemble de plus en plus à un torchon néoconservateur -islamophobie récurrente qui frise l'obsession, atlantisme, libéralisme...- alors c'est que vous ne lisez que Maurice et Patapon. Cavanna doit s'arracher les tifs, et le professeur Choron se retourner dans sa tombe.

Enfin, rajoutons à titre purement indicatif, que Philippe Val, puisque "de gauche", est un ami de Carla Bruni. On a les amis qu'on peut.

Belle récompense pour celui qui a voté Sarkozy en détestation de Royal, divisait le pays en "traîtres" et en "crétins" lors du vote négatif sur la Constitution européenne en 2005, et qui paraît-il, convoitait le poste d'Eric Besson...

 

SarkoVal.jpg

 

Seule consolation : Charlie Hebdo se casse allègrement la gueule, surtout depuis que Siné a sorti son Hebdo -il faut croire que certains lecteurs de Charlie n'avaient pas digéré la manoeuvre-. C'est peut-être aussi parce que le navire prend l'eau que Val sera content de décamper. Au passage, il aura fait couler un canard qui pourtant en avait vu d'autres.

Bref : pour un ancien chansonnier moyennement talentueux, finir à la radio c'est une plaie pour les auditeurs. Au moins, quand il était à Charlie, on pouvait éviter de l'entendre.

 



mardi, 02 septembre 2008

"Siné Hebdo" : "un canard qui ne respecte rien et qui chiera dans la colle et les bégonias"

2060217127.jpgJe me réveille un peu tard, et je m'en veux, d'autant que l'information sera d'importance pour tous les lecteurs anars qui n'ont pas troqué le col Mao contre le col Armani : déçus de Charlie Hebdo, relevez la tête ! Car Siné, le dessinateur injustement viré par Val (toute l'histoire ici pour ceux qui étaient très loin en vacances), contre-attaque et en 3 semaines d'août, vient de bâtir un nouveau canard qui sortira le 10 septembre, tout simplement intitulé : "Siné Hebdo".

 

  • Siné Hebdo par son auteur

Ce sera tout simplement «un canard qui ne respectera rien» et qui «chiera tranquillement dans la colle et les bégonias sans se soucier des foudres et des inimitiés de tous les emmerdeurs». On est prévenus, et on se dit que l'esprit de Charlie, celui de "Bal tragique à Colombey : un mort", de toutes les impertinences, des égratignures qui n'épargnent personne, va peut-être revenir.

A la base, Siné donc, mais aussi Michel Onfray, Guy Bedos et Denis Robert, ancien de Libé. D'ailleurs, de nombreuses plumes célèbres viendront collaborer au journal, dont la porte reste ouverte, dixit ses fondateurs !

 

  • Quelles différences avec Charlie Hebdo ?

"Il n'y aura pas d'édito". Réponse de Catherine Sinet, épouse de Siné. CQFD.

Par ailleurs, pas de plumes de Charlie débauchées, bien que certaines se soient offertes paraît-il...De nombreux auteurs, des anciens de Groland, des comédiens, un correspondant à Jérusalem (pour un antisémite ça fout mal pourtant ;) ), et même un prof d'anarchie à l'université de Montréal...Niveau dessinateurs, la liste est longue, citons tout de même Geluck, MissTic (si si) et même Mix et Remix, dessinateur helvète connu.

 

  • A quand la sortie ?

Le mercredi 10 septembre, soit le même jour de sortie que Charlie Hebdo; au même prix (2 euros), 16 pages, avec un tirage à 150 000 exemplaires. Un système d'abonnement est évidemment possible (il paraît qu'un Irlandais, mis au courant des aventures de Siné par The Observer, a d'ors et déjà souscrit !). En couverture, un autoportrait enjoué du maestro sur le thème «Même pas mort». Le reste, on verra bien, tout fut concocté très tard lors des nuits aoûtiennes...

Et pour plus d'infos :

Le site provisoire du journal

Siné et son épouse revienne sur la chronique fatale et sur la genèse de "Siné Hebdo"

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu